Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
Corsica 1 Corse 1
2019 Event 1 0000 Bretagne 1
0000 Classic Days 1 France 1 Verte
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Espagnol 1

 

2019 Mulhouse BandeauAuvergneCités de l'Automobile et du Train

 

Samedi 6 et dimanche 7 avril 2019

Jean-Paul Lamy

 

Un week-end de printemps en Alsace

Peux nombreux, mais très motivés, cinq passionnés rejoignent la lointaine Alsace. Malgré un kilométrage redouté, c'est une expédition atypique sur un lieu de légende pour les amoureux de l’automobile ancienne : la visite de la « Cité de l’Automobile ». Ce grand musée met en valeur l'incroyable collection Schlumpf, absolument fabuleuse ! Comme un bonheur n’arrive jamais seul, nous commençons notre escapade alsacienne par la visite d'un autre musée national tout aussi passionnant, la « Cité du Train », le plus grand musée ferroviaire d’Europe. De la vapeur au TGV, nous ne sommes pas déçus par la découverte des chemins de traverses !

Heureusement, le meilleur l'a emporté sur le moins bon. Les deux musées sont fantastiques et notre bonheur fut complet. Même la météo d'avril s'est montrée relativement clémente. Petit bémol, l'hôtel envisagé, « Le Bristol » au centre ville étant complet, nous nous sommes rabattus sur un hôtel que nous nous empressons d'oublier. La chaîne Ibis a encore beaucoup de progrès à faire au niveau de l'accueil, de la qualité du petit déjeuner délibérément minimaliste et de l'insonorisation, nous n'ignorons rien des ébats fort sonores dans cet établissement parfaitement isolé de tout, sauf du bruit !

Mais oublions tous ces petits malheurs, tout va pour le mieux, la région Alsace du club sait vivre ! Un membre sympathique vient nous accueillir sur ses terres avec son épouse. Ils déjeunent avec nous puis nous accompagnent à la « Cité du Train ». On admire locomotives, voitures et wagons surgis du passé et partis sans crier gare ! Le progrès arrive à grands pas, sans  prendre en compte un romantisme ferroviaire jugé décadent. Pourquoi se priver du charme des wagons-lit de l'Orient Express, des voitures restaurant du Mistral et autre Capitole ? On déplore ces avancées technologiques style plateau-repas qui vouent aux gémonies l'agréable et doux confort d'antan ! Arrêtons ces erreurs d'aiguillage et revenons en arrière. De grâce, rendez-nous cette agréable molesse, ce voluptueux confort et cette adorable décoration art-déco qui ne saurait vieillir !

 Le soir, grâce à nos amis alsaciens, nous découvrons un excellent restaurant typique dans les ruelles piétonnes de la cité, « Le Saüwadala ». Mémorable et roborative choucroute, si, si, accompagnée de la découverte pour d'aucuns d'un excellent vin local : l'Edelzwicker ! Nous passons une excellente soirée. Alsace, Auvergne, les régions commencant par "A" sont bien inspirées ! Notre sympathique participante, professionnelle du piano à bretelles, s'est bien gardée d'ammener son accordéon, peut-être s'en remettra-t-on ! Nous rêvons toujours de parcours sans fausse note, nos sorties doivent monter en gamme ! Mais l'entrain et la gentillesse de notre amie ont vite fait oublier l'éclosion d'un « Bœuf » improbable !

 Cliquez sur les images pour les agrandir.

2019 Auvergne Mulhouse Restaurant 2019 Auvergne Mulhouse Train 1

2019 Auvergne Mulhouse Train 2     2019 Auvergne Mulhouse Train 3
     

0000 VideoLe lendemain, c'est l'apothéose avec la visite de la « Cité de l'Automobile ». Ce musée est réellement extraordinaire avec ses salles à thème éclairées par des reverbères copiés sur ceux du pont Alexandre III. C'est fabuleux, démesuré, inatendu !

Madrés, deux d'entre-nous se laissent tenter par une offre alléchante, moyennant finances : conduire une voiture ancienne sur le petit circuit de la « Cité de l'Automobile ». Ils délaissent momentanément la visite des salles du musée, l'un pour prendre le volant d'une Chevrolet Corvette C1, l'autre pour écouter vrombir une Porsche. Hélas, nos pilotes chevronnés découvrent qu'ils n'ont pas l'autorisation de dépasser les 70 kilomètres heure, même pas les fatidiques 80 ! Quelle tristesse de voir ces bolides se trainer lamentablement sur la piste, à la vitesse  de leurs ancêtres d'avant 1914 ! Cet intermède les prive d'une visite plus approfondie de l'exceptionnelle collection de la « Cité de l'Automobile ». 

2019 Auvergne Mulhouse Schlumpf 1

2019 Auvergne Mulhouse Schlumpf 2     2019 Auvergne Mulhouse Schlumpf 3
     
2019 Mulhouse 2   2019 Mulhouse 1
     

0000 VideoCette expédition est certainement à refaire, mais sur une période plus longue, trois jours pourquoi pas en semaine. Elle pourrait permettre de visiter trois musées :

  • la « Cité du Train » de Mulhouse,
  • la « Cité del'automobile » de Mulhouse,
  • « l'Aventure Peugeot » à Sochaux-Montbéliard.

0000 VideoNous savons que nous pouvons compter sur nos amis alsaciens pour leur sympathique accueil. Merci encore Martine et Norbert ! 

Le long retour a été animé par le sordide chant du Coyote, désagréable mais si utile. Les conducteurs s'en sont sortis une nouvelle fois sans contribuer au redressement des finances publiques, bien qu'il aient été systématiquement attendus au bout de tronçons rectilignes, au bas de descentes sans danger, voire dans des villages déserts le dimanche.

En tous cas, on retournera volontiers en Alsace !

 



© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla - Licence GNU/GPL           V02.5