Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
Morges 1 Suisse 1
2017 TR Euromeeting 1 France 1 Verte
2017 Event 1 0000 Auvergne 1
2016 Entente Cordiale 1 2016 Drapeau UK 1
Imprimer Envoyer
Sumbeam Club de France          Amicale Spridget        MG Club de France        
 
Retour à l'accueil 
             

10ème Rassemblement Inter Clubs d'Anglaises

 

 

Entente Cordiale - La Rochelle

 

Samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017

Jacques Truchon du Registre 1100-1300

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2017 Entente Cordiale La Rochelle

Pour les primo-arrivants, c’est autour d’une pizza que cette dixième édition Rochelaise débute. Ce rendez-vous met en contact la majorité des forces en présence :

  • Sunbeam Alpine,
  • Triumph TR4-TR5-TR250-TR3-Vitesse-TR6,
  • MG A-B-C-TC-TD-Midjet-1300-BGTV8-TF135,
  • Alfa Duetto,
  • Big Healey.

2017 Entente Cordiale 1Le lendemain dès 9h, briefing écouté et roadbook en poche, nos joyeux 62 participants se lancent vers Rochefort pour une première journée inattendue. Le premier trajet, roadbook et carte à l’appui, est plus animé. Nous nous croisons, recroisons, saluons et resaluons, nous retrouvons sur des routes parallèles, sans jamais emprunter la même route, excellentissime ! Le must : en quittant la Rochelle alors qu‘une MG tourne autour d’un rond-point pour prendre la bonne sortie, une horde de Triumph arrive sur la gauche, puis surgissent sur la droite des Sunbeam, même une Austin-Healey. Yahoo !

 Par ce matin ensoleillé de septembre, quel plaisir pour les passants rochelais et pour nous. Ce tohubohu organisé, multicolore et chromé, se conclut par une mixité for-mi-da-ble, génialissime Bravo Cher Alain ! S’ensuit un premier parking à la corderie Royale de Rochefort où Chantal et Alain nous attendent pour deux groupes de visite : d’abord la Corderie, ensuite l’Hermione, en cale sèche pour grand carénage.

 Les photos parlent d’elles même. Pour le matelot, c’est à la fois de la technique, de l’ingéniosité, du savoir-faire et du courage. Réunis autour du capitaine du navire, un groupe de futurs gabiers était en apprentissage. Objectif : un prochain départ vers la Méditerranée, le 2 févier 2018. Entre les deux flots de visite, la première attablée n’a pas manqué aux rituels pots et bravades amicales. L’Entente, pour la dixième fois, est bien là !

     
2017 Entente Cordiale 2 2017 Entente Cordiale 3 2017 Entente Cordiale 4
     

Après avoir musardé au soleil dans les jardins, nos belles Anglaises se sont retrouvées l’après-midi pour un « run » longeant la côte jusqu’à la Rochelle. Quelle luminosité ! Le soir venu, eh oui c’est à pied, en traversant la Rochelle, que nous nous retrouvés à une institution du vieux port : le bar André. Super déco, des tables en petit groupe, un quizz et bien sûr, les discours des représentants des clubs. Une soirée qui finit tard, par l‘annonce de la tenue de la onzième édition de l’Entente Cordiale en pays de Caux, organisée par le Triumph Club de France. Cette première journée s’achevait donc à pied, accompagnée par un air marin vivifiant et un ciel charentais étoilé.

   
2017 Entente Cordiale 5 2017 Entente Cordiale 6
   

Tout aussi ensoleillée, la seconde journée est libre de toute contrainte, mais le sont-elles vraiment ? Un petit déjeuner, la visite de l’Aquarium, un petit tour sur l’île de Ré pour un café et des photos. De quoi se faire plaisir et de prendre son temps, c’est un art de vivre, mais aussi une valeur du club. Treize heures sonnent. Tous les participants se retrouvent en terrasse, pour un repas inoubliable : l’annonce du gagnant du quizz et la photo des afficionados de l‘Entente Cordiale. Vers 17h, les premiers retours concluent ces deux belles journées.

2017 Entente Cordiale 7

Chers Chantal et Alain, merci pour cette dixième édition. Les soixante Hourra de notre groupe ne font qu’un pour vous dire chaleureusement : « bravo » !

 

2017 Entente Cordiale Corderie

2017 Entente Cordiale Pont



 
Imprimer Envoyer

2017 Event Bandeau Auvergne 2 29ème Triumph Event en Auvergne

 

du jeudi 25 au dimanche 28 mai 2017

Jean-Paul Lamy

 

  Cliquez sur les images pour les agrandir.
Quelle chance ont-ils ces Arvernes, les Dieux avec eux ! Une météo vraiment exceptionnelle… Arrivée au centre de la France, au cœur de l’Auvergne, au Novotel de Clermont-Ferrand. Accueil chaleureux au propre comme au figuré, retrouvailles tout aussi chaleureuses.
 

Les Auvergnats ont une passion qui l’emporte sur tout. L’environnement est aux couleurs bleu et jaune de l’incontournable ASM, l’Association Sportive Montferrandaise, équipe de rugby emblématique de la ville. Ce week-end de l’Ascension, le bleu évoque un ciel d’une teinte immaculée, quant au jaune, il rappelle le soleil éclatant !
 

Jeudi

 L’accueil habituel est au rendez-vous dans la bonne humeur, sourires, remise des sacs traditionnels, embrassades de rigueur… Les parcs de stationnement de l’hôtel se remplissent progressivement de nombreuses Triumph multicolores, de tous âges et de tous types. C’est impressionnant à voir. Deux Triumph arrivent même en chaise à porteur et sont rapidement débarquées de leur remorque pour rejoindre leurs petites camarades. Side-screens et hard-tops resteront dans les chambres d’hôtel.

             
Diapositive1   Diapositive2   Diapositive3   Diapositive4
Novotel de Clermont-Ferrand   Aux couleurs du club   Un accueil chaleureux   Le parking déborde
Diapositive5   Diapositive6   Diapositive7   Diapositive8
    Que de   Triumph !    
             

Jeudi en fin d’après-midi, c’est l’heure de l’assemblée générale, menée de manière magistrale, sous l’autorité sans faille d’un président sortant, heureux de redevenir ce simple adhérent profitant avec bonheur des sympathiques manifestations du Triumph Club de France.

             
Diapositive9   Diapositive10   Diapositive11   Diapositive12
L'assemblée générale   Les administrateurs présents   Le nouveau bureau   Le briefing du soir
             

L’expérience de ClassicArverne nous fait profiter de sa connaissance des ressources connues ou cachées notre belle région et de sa passion pour les voitures anciennes, concrétisées par un roadbook exemplaire, apprécié de tous. Son assistance dès le lendemain sur un incident mécanique s’avèrera déterminante, une malheureuse TR5 connaissant un problème de durit d’arrivée d’essence réglé au mieux.

L’heure tourne, la température ne faiblit pas, c’est l’heure de l’apéritif. Tous les participants sont heureux de se retrouver.

Dans un espace restreint du hall d’entrée de l’hôtel, la boutique vient d’ouvrir et c’est un véritable délire. On se bouscule, on essaye sur place, on transforme le respectable hôtel en un souk indescriptible. Les charmantes hôtesses de la boutique sont épuisées. Heureusement pour elles, la vacation du lendemain sera plus calme, sans doute l’attrait des nouveautés aura légèrement diminué, pas la chaleur.

     
Diapositive33   Diapositive34
Affluence à   la boutique
     

Vendredi

Le matin apporte à l’Event un aspect inattendu, le petit déjeuner se déroule dans le calme, sans la bousculade à laquelle nous étions habitués. Il est vrai que deux grandes salles bien insonorisées, aux tables largement espacées, comptent pour beaucoup dans ce moment bien agréable.

Le temps est au beau fixe, l’Event est lancé ! Les groupes bleu et jaune s’ébranlent lentement et l’atmosphère s’emplit de la musique des moteurs. Le rédacteur de cet article étant jaune pour la circonstance, la chronologie de ce compte rendu est celle du groupe jaune.

Le convoi met cap à l’est en direction de la Toscane auvergnate. Pourquoi part-on toujours vers l’est le matin, avec ce redoutable soleil dans les yeux ! Nous roulons calmement sur les plates routes de la Limagne pour atteindre le château d’Aulteribe, niché dans un écrin de verdure. Heureusement que des voitures de l’organisation balisent l’itinéraire, car l’entrée du domaine est quasiment invisible de la route. Nous garons le maximum de voitures dans la cour d’honneur du château et le spectacle est à la hauteur des attentes, la visite du château et de ses collections de meubles précieux aussi. La Toscane auvergnate, côté assez inconnu de la région, change de l’image si répandue des lacs et volcans et vaut vraiment le déplacement. 

             
Diapositive13   Diapositive14   Diapositive15   Diapositive16
    A la découverte du   château d'Aulteribe    
Diapositive17   Diapositive18   Diapositive19   Diapositive20
    Quel bel écrin   pour  les Triumph !    
    Diapositive21   Diapositive22    
    Un des rares endroits ombragés   Visite guidée    
    Diapositive23   Diapositive24    
    Château de Vaux   Château de Vollore    
             

Le soleil a profité de cette étape pour chauffer encore davantage l’atmosphère. Nous faisons route toujours plus à l’est vers la Cité de l’Abeille où un barbecue géant nous attend. La route qui monte de la plaine vers Vollore-Montagne serpente entre les bois et les prés. Le parcours est un vrai régal, on dirait que la route a été faite spécialement pour nos Triumph. De temps à autre, l’horizon se découvre et on profite de larges panoramas à couper le souffle. Une chance, le goudron sibérien prévu pour les durs hivers de la région ne se liquéfie pas !

En raison de la visite du château d’Aulteribe en plusieurs groupes successifs, les arrivées à la Cité de l’Abeille s’étalent dans le temps. Aussi, des rafraîchissements attendent les arrivants à l’ombre des frondaisons. Les voitures occupent progressivement le grand pré au soleil. Arrive enfin le temps de l’apéritif avant de passer à table, sous de grandes tentes permettant de s’abriter du soleil toujours aussi ardent. Les participants apprécient un repas original aux propositions multiples et variées.

             
Diapositive25   Diapositive26   Diapositive27   Diapositive28
    Vers la Cité   de l'Abeille    
Diapositive29   Diapositive31   Diapositive30   Diapositive32
    Cité de   l'Abeille    
             

Les étapes du retour sont laissées au choix des équipages. Beaucoup admirent les châteaux de Vaux et de Vollore. Certains optent pour la visite de Thiers, cité médiévale perchée sur son éperon rocheux, avec ses dénivelés redoutables. C’est la capitale de la coutellerie, aussi les amoureux des couteaux ne peuvent résister à faire quelques emplettes .

Le briefing du soir sera court, les organisateurs ayant sagement préféré un bref communiqué en anglais à une longue traduction. Comme à l’accoutumée, l’apéritif sera chaleureux. On se promène tard sur les parcs de stationnement de l’hôtel, car on ne se lasse pas du spectacle de toutes ces Triumph rassemblées. La température reste caniculaire, il est temps d’aller se coucher, même si certains restent au bar pour échanger des histoires de Triumph.
 

Samedi

Après le petit déjeuner, en route pour le plateau de Gergovie, pour un hommage à Vercingétorix et une vue panoramique de la ville de Clermont-Ferrand. Puis nous redescendons dans la vallée de l’Allier avant de remonter jusqu’au village de Montpeyroux. Trois voitures de l’organisation balisent l’accès aux vastes parkings, dépourvus de la moindre zone d’ombre. Les arrivants sont ainsi cordialement invités à choisir la place à l’ombre qu’ils ne trouveront guère. Mais on ne va pas se plaindre d’une météo aussi magnifique !

     
Diapositive35 Diapositive36  
Village de  Montpeyroux  
     

Direction le massif du Sancy. Des paysages très différents s’enchaînent, des rivières ombragées aux gorges encaissées, des larges pâturages d’altitude aux lacs disséminés sur les hauts plateaux du Cézallier. La traversée des villages de montagne réserve quelques surprises aux navigateurs distraits par la contemplation des paysages.

C’est sous un soleil de plomb que les premières Triumph arrivent à Vassivière, sur une vaste zone gravillonnée, là aussi sans le moindre espace ombragé. Malgré l’altitude respectable, la chaleur est à son comble. Nous déjeunons en terrasse, avec une vue splendide sur le Sancy et la vallée de Chaudefour.

             
Diapositive37   Diapositive38   Diapositive39   Diapositive40
Lac Pavin   Organisateurs à l'œuvre   Arrivée à   Vassivière
Diapositive41   Diapositive42   Diapositive43   Diapositive44
    Les Triumph   à Vassivière    
Diapositive45   Diapositive46   Diapositive47   Diapositive48
Repas à Vassivière   Besse et Saint   Anastaise   Château de Murol
             

En début d’après-midi, nous rejoignons la petite cité médiévale et renaissance de Besse-et-Saint-Anastaise, histoire de déambuler dans les rues pittoresques du vieux bourg. Puis on enchaîne les sites qui font la renommée des monts du Sancy : la vallée de Chaudefour, le col de la Croix-Saint-Robert, la station thermale du Mont-Dore, le col de la Croix-Morand, le lac Chambon, Murol est son impressionnante forteresse, les pâturages du col de la Ventouse, avant de fondre sur Clermont-Ferrand au terme d’un parcours extraordinairement varié.

Une Triumph TR4 de sa Grâcieuse Majesté connaît un début d’incendie d’origine électrique. Sans doute un irréductible Gaulois a-t-il voulu venger Jeanne d’Arc ? Heureusement, bricolage à l’appui, la voiture est repartie.

De retour à l’hôtel, le rédacteur des essais des revues Rétroviseur et Auto-Rétro repère la très belle Italia 2000 de notre animateur de la région Bretagne. Observez-bien ces revues, il est certain que des articles intéressants ne vont pas tarder à paraître. Notre ami reporter joue une double partition, il est aussi l’animateur du groupe musical qui va animer notre soirée de gala : Les Sixties. Toute la soirée se passera en terrasse, au rythme d’un orchestre de qualité en parfaite adéquation avec son public. Les chansons sont bien appréciées, comme la piste de danse.

Dévalisée, la boutique ne rouvre pas ce soir au grand dam de clients potentiels. Mais elle a réalisé un chiffre d’affaires sans précédent, qui augure de bonnes ventes par correspondance.

Auparavant, notre président « sortant » accueille le président « élu », c’est de tradition par les temps qui courent. Le roi Georges remet au prince héritier Cyril les insignes de sa fonction : son glaive et son casque gaulois, son bouclier arverne. Applaudissements…

Le président Georges fait l’habituel appel des nouveaux venus à l’Event et comme le veut la tradition, il en oublie certains et en cite d’autres qui n’en sont pas à leur première participation. Mais que fait donc le Secrétariat Général ?

S’ensuivent les remerciements traditionnels, les petits cadeaux qui entretiennent l’amitié entre clubs Triumph. Le représentant de notre compagnie de gardes suisses sait répondre brillamment et avec humour aux propos gaulois. L’animateur de la région Champagne présente les grandes lignes du prochain Event qu’il a la charge d’organiser : Champagne, Champagne et Champagne. Espérons que la météo, de son côté, ne soit pas trop arrosée.

             
Diapositive49   Diapositive50   Diapositive51   Diapositive52
Interview de l'Italia 2000   La parole à nos amis Suisses   L'ancien et le nouveau président   Prochain Event en Champagne
             

Le nouveau président entretient le suspense : qui animera la région Rhône-Alpes ? C’est encore un secret. En vertu du non cumul des mandats, le nouvel élu conserve jusqu’à nouvel ordre ses deux mandats. Tout le sud-est de la France attend la composition du nouveau gouvernement régional.
 

Dimanche

Après le petit déjeuner, la fin de l’Event approche et c’est l’heure du chargement des autos en vue du retour. Mais l’aventure continue et c’est la visite de l’Aventure Michelin. On y découvre les volets recherche et développement, innovation, industrie et services d’une « success story » qui perdure, sans oublier un côté social parfaitement mis en valeur.

Un bon Event se termine en apothéose. Nous allons au château de La Bâtisse, décor exceptionnel pour un déjeuner de clôture tout aussi exceptionnel. Quel spectacle de voir toutes les Triumph alignées dans la longue allée qui mène au château ! Des sonneurs de cors de chasse, dissimulés sous les frondaisons, se répondent… C’est un grand moment.

La chaleur est toujours caniculaire, aussi l’apéritif est servi dans la verdure du parc plutôt que dans la cour d’honneur du château. Une grande salle unique, plus de cent-soixante-dix convives, c’est toujours impressionnant. Quoi de mieux pour terminer en beauté un Event réussi ?

             
Diapositive53   Diapositive54   Diapositive55   Diapositive56
     Arrivée au château   de La Bâtisse    
Diapositive57   Diapositive58   Diapositive59   Diapositive60
     Château de   La Bâtisse   Nous sommes attendus
Diapositive61   Diapositive62   Diapositive63   Diapositive64
 Sonneurs   de Cor   Dernier apéritif   Repas de clôture
             

 Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cet Event auvergnat comme à ceux qui ont contribué avec succès à son organisation. Merci aussi à la météo qui a joué un rôle inespéré. A l’an prochain en Champagne !

Bref, de l’avis de tous, un Event qui restera dans les mémoires.

         
0000 Video        0000 Participants        0000 Video
Arrivée à Aulteribe   Réservé aux membres   La Bâtisse
         

 

 
Imprimer Envoyer

0000 Entente Cordiale 0 Londres Panorama

2015 National Entente Cordiale Logo sUNBEAM  2015 National Entente Cordiale Logo Spridget   2015 National Entente Cordiale Logo Entente Cordiale  2015 National Entente Cordiale Logo MG  2015 National Entente Cordiale Logo TCF

Rousseau 29ème Entente Cordiale
 

samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016
par Bernard Rousseau

 


 

 2016 Entente Cordiale 1   2016 Entente Cordiale 2   2016 Entente Cordiale 3
         

C’était au tour du Spridget d’organiser ce qui fut un très agréable week-end par son programme et par la convivialité entre participants.

Rendez-vous au château de Blancafort pour une visite en plusieurs groupes « affluence oblige » !

Nous étions quatorze Triumph, douze MG, quatre Spridget et quatre Sunbeam, tous aussi sympas les uns que les autres. Puis ce fut l’heure de déjeuner Une magnifique salle de restaurant dans les dépendances dont la charpente en coque de bateau retournée a fait l’admiration de tous.
2016 Entente Cordiale 4En route pour visiter une « ferme pyramidale », originalité du « pays fort », d’un petit musée d’automobiles françaises puis la ferme des Chapotons pour tout savoir sur l’élevage des chèvres et la fabrication des Crottins de Chavignol et dégustation.
 

2016 Entente Cordiale 5    2016 Entente Cordiale 6
     

Direction Sancerre pour nous installer à l’Hôtel « Panoramic ». Une vue imprenable sur les vignobles par un temps clair au soleil couchant Le diner du samedi était à cinquante mètres de l’hôtel « Aux Augustins ».

 

2016 Entente Cordiale 7    2016 Entente Cordiale 8    2016 Entente Cordiale 9
         

 Le dimanche matin nous a permis une petite balade dans un Sancerre encore endormi, avant de visiter la « Maison des Sancerres », superbe réalisation collective des vignerons du Sancerrois, avec évidemment une nouvelle dégustation, puis de rejoindre le restaurant du déjeuner en bord de Loire à Saint-Thibault.
 

2016 Entente Cordiale 10    2016 Entente Cordiale 11
     

Merci Philippe et Sybille.

2016 Entente Cordiale 12


 

 
Imprimer Envoyer

2016 Event Bandeau 0 Vignoble 

Bourgogne28ème Triumph Event en Bourgogne

sur la route des grands crus

 

 du jeudi 5 au dimanche 8 mai 2016

par Jean-Paul Lamy

 

Plus de cent voitures… Il faut donc nous scinder en deux groupes aux couleurs des produits régionaux : le rouge et le blanc. La chronologie de ce compte rendu est celle du groupe qui m’a accueilli, les blancs. J’espère que les rouges sauront se montrer compréhensifs !
 

Dijon capitale de la Bourgogne
 

Les participants se retrouvent à l’hôtel Holiday Inn du gigantesque centre commercial de la Toison d’Or. Les autos envahissent progressivement le grand parking. Si la plupart des voitures anciennes viennent par la route, certaines nobles Triumph arrivent en chaise à porteur, haut perchées sur des remorques tractées par de puissants véhicules modernes. Comme d’habitude, quelques moutons noirs égayent le troupeau : Austin-Healey, MG, Morgan et consorts, même une Caravelle ! Le plus souvent et par courtoisie, les rares voitures contemporaines de nos membres se tiennent discrètement à l’écart afin de ne pas altérer le spectacle : un flot multicolore des voitures anciennes.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2016 Event Dijon 1 Panorama 

Beaucoup de nos amis sont sur place dès le jeudi. Ils profitent d’un temps exceptionnel pour visiter la capitale des ducs de Bourgogne. Les charmantes animatrices de la boutique du club font preuve de remarquables qualités d’organisatrices. Elles concoctent une visite guidée de la ville, pour notre plus grand plaisir. C’est en tramway que nous nous rendons au cœur de Dijon, le centre-ville étant réservé aux piétons.

     
2016 Event Dijon 2 Tramway 2016 Event Dijon 3 Balade 2016 Event Dijon 4 Pharmacie
 Tramway de Dijon  Grand-rue  Maison à colombages
     

Dijon est une ville magnifique, pleine de richesses insoupçonnées. Quel plaisir que de déambuler le long des anciennes rues du centre-ville. Partout de belles demeures, de beaux hôtels particuliers dissimulés derrière de hauts murs. Devant le palais des ducs de Bourgogne, la place royale réaménagée en l’honneur de Louis XIV est une merveille, merci Monsieur Mansart ! Sans notre excellente guide et ses commentaires passionnants, cette visite aurait moins d’intérêt. Quelques passants s’interrogent sur les discrets échanges de monnaie avec nos accompagnatrices. Rassurez-vous, il s’agit simplement de rémunérer notre guide.

     
2016 Event Dijon 5 Hemicycle 2016 Event Dijon 6 Place 2016 Event Dijon 7 Palais
  Place royale et palais ducal  
     

Un bon déjeuner sur la grande place, sur une terrasse ensoleillée, laisse augurer des bons moments à venir. Les heures passant, le tramway nous ramène à l’hôtel.
 

Un accueil Triumphal
 

Devant l’hôtel, l’étendard du Triumph Club de France flotte fièrement au vent. La belle Triumph « Valencia Blue » de notre vénéré président trône au milieu de la pelouse, rappelant à tous les passants qui fréquentent le centre commercial de la Toison d’Or qu’il se passe quelque chose d’exceptionnel à Dijon. C’est Le Triumph Event, que diantre !

     
2016 Event Dijon 9 TR5PI 2016 Event Dijon 8 Toison Or 2 2016 Event Dijon 10 TR3B
TR5PI du président Holiday Inn de la Toison d'Or TR3B des l'organisateurs
     

 Pendant ce temps, le bureau d’accueil, tenu par nos charmantes hôtesses, remplit parfaitement son office. Coucou de bienvenue, bisou de rigueur, attribution des chambres, distribution des traditionnels cadeaux, des badges, des plaques de rallye et du road-book.
 

L’Holiday Inn est un grand hôtel contemporain, luxueux à souhait qui sait nous accueillir à la satisfaction de tous. Hélas, la robinetterie moderne est tellement sophistiquée que les moins « géo-trouve-tout » d’entre nous ont droit à quelque énervement et à quelques surprises…
 

L’assemblée générale

Si cette assemblée est nécessaire, autant la faire la plus courte et la moins ennuyeuse possible, défi que le président relève avec brio. Les images de l’activité passée et de projets à venir défilent rapidement. Les comptes positifs sont approuvés, l’équipe dirigeante est reconduite dans ses fonctions. Toutes les résolutions sont adoptées à l’unanimité. Bref, tout va pour le mieux ! Bienvenue à nos nouveaux administrateurs, les joyeux lurons que sont Alain Dufour et Patrick Jourdain.

   
2016 AGO Presentation GM 2016 Event Administrateurs
Assemblée générale Les administrateurs
   

L’apéritif est pris sur la terrasse, beau temps oblige ! Puis les blancs et les rouges dînent chacun dans leur salle respective, avant une bonne nuit. L’Event 2016 a bel et bien commencé.
 

Les caves Patriarche

De bon matin, direction Beaune au cœur du vignoble bourguignon. Quelle meilleure immersion dans le monde du vin que la visite d’une cave ! Le choix s’est porté sur la plus prestigieuse maison de Bourgogne. La cour principale du domaine Patriarche se remplit progressivement de Triumph jusqu’à saturation. Les participants s’interrogent sur la manière dont ils pourront sortir leur voiture de cet entrelacs inextricable. Heureusement, les derniers arrivés bénéficient d’un autre emplacement proche mais moins saturé.
 

     
2016 Event Patriarche Cour 1 2016 Event Patriarche Cour 2 2016 Event Patriarche Cour 3
  La cour du domaine Patriarche  
     

Le domaine Patriarche est un ancien couvent et nous sommes conviés à un premier office dans la chapelle. Notre guide a tout d’un moine : stature gotique, voix de stentor, discours onctueux. Il est fier d’être bourguignon et le fait savoir en brocardant à l’envi le Bordelais, saine émulation ! Comme le souligne si bien Philippe Geluck, le génial interprète du chat, « En Bourgogne, il y a des gens qui portent des vestes bordeaux, le contraire est parfaitement impossible ».
 

Puis c’est la descente dans les entrailles de la terre où sommeillent des millions de bouteilles. Après une excursion souterraine parmi les meilleurs crus qui attendent sagement leur maturité, nous atteignons la salle de dégustation. Chacun reçoit son tastevin et le rituel commence. D’abord les blancs si gouleyants, puis les rouges de plus en plus élaborés. Un vrai régal. Certains font leurs emplettes, fortement limitées par la capacité du coffre de leur voiture. C’est là le défaut majeur des Triumph dans les terroirs vinicoles !
 

     
2016 Event Patriarche Cave 2016 Event Patriarche Degustation 2016 Event Patriarche Cellule
Des millions de bouteilles Dégustation souterraine Cellule de dégrisement
     

Les organisateurs ont tout prévu. Après la visite du domaine Patriarche, nous allons garer nos voitures dans un parking réservé, à deux pas du célèbre Hôtel-Dieu.
 

Déjeuner à Beaune
 

Pour déjeuner, c’est la liberté totale et chacun trouve à s’installer à l’une des nombreuses terrasses des restaurants de la cité. Cela permet à beaucoup d’entre nous de déguster les nombreuses spécialités du cru. Le beau temps aidant, il y a foule au centre-ville, surtout devant le célébrissime Hôtel-Dieu que nous sommes invités à visiter.
 

Les Hospices de Beaune
 

La foule est dense, très dense. Pour la visite guidée, nous sommes répartis en plusieurs sous-groupes dotés de récepteurs radio. Crrrr… Crrrr… Ce serait un progrès notable s’ils fonctionnaient correctement, sans interruption ni grésillement, mais il faut faire avec, Bzzzz… Bzzzz… La visite est passionnante, bien que les commentaires soient parfois difficiles à entendre, Chhh… Chhh…
 

     
2016 Event Hospices 1 Parking Very 2016 Event Hospices 2 Peugeot 203 2016 Event Hospices 3 Facade 
 Beaune - Parking Very  Au hasard des rues de Beaune  Extérieur de l'Hôtel-Dieu
2016 Event Hospices 4 Cour 2016 Event Hospices 5 Cour 2016 Event Hospices 6 Toiture
  Hôtel Dieu  
2016 Event Hospices 7 Pharmacie 2016 Event Hospices 8 Salle des Pauvres 2016 Event Hospices 9 Salle des Pauvres
Pharmacie Salle des  Pauvres
     

Il est pénible de se frayer un chemin dans une foule et les groupes ont bien du mal à rester compacts. Nous ressortons du site avec une légère frustration, l’impression d’avoir été trop vite et d’avoir manqué des choses intéressantes. En fait, il faudrait de longues heures pour découvrir l’histoire et toutes les richesses de cet endroit tout à fait exceptionnel.
 

L’Or des Valois
 

Le convoi des Triumph s’étire le long des petites routes entre les vignes omniprésentes. Nous nous dirigeons vers une exploitation originale, celle des truffes. Elle est située au bout d’une petite route défoncée, pleine de « nids de vache ». C’est là que le sigle « IRS » prend toute sa valeur. Il est difficile de se garer le long du chemin étroit. Nous sommes accueillis par le maître des lieux. Désormais nous savons tout, tout, tout sur la truffe de Bourgogne, que l’on trouve auprès d’une grande variété d'arbres : chênes, noisetiers, charmes, hêtres et pins, mais elle délaisse avec mépris les arbres fruitiers. La visite se conclut par la dégustation de différents canapés originaux à base de truffe, bien entendu.
 

     
2016 Event Valois 1 Voitures 2016 Event Valois 2 Site 2016 Event Valois 3 Truffes
Au bout de la petite route défoncée Site de l'Or des Valois Dégustation de canapés aux truffes
     

Puis c’est le retour à l’hôtel, en empruntant la route dite des grands crus, axe vinicole incontournable qui relie Dijon et Beaune au milieu des vignes. Apéritif, dîner et bonne nuit !
 

Le Clos de Vougeot
 

Après cette nuit revigorante, retour aux voitures. Quel spectacle que le parking de l’hôtel, avec toutes ces Triumph. Le temps étant toujours au beau fixe, tout le monde décapote, sauf les GT6, allez savoir pourquoi !
 

Retour sur la route des grands crus en direction du Clos de Vougeot. Nous arrivons devant le domaine au milieu des vignes, magnifique ! Nous alignons tant bien que mal nos nombreuses voitures devant le château, ce qui oblige les autres visiteurs à aller se garer derrière les bâtiments. Pourquoi ne viennent-ils pas aussi en Triumph ? Le site est vraiment exceptionnel, qu’il s’agisse de l’environnement, du château lui-même, des énormes pressoirs et des gigantesques chais. La visite guidée est appréciée de tous. C’est un endroit splendide et incontournable où vraisemblablement la majorité d’entre nous reviendra !
 

     
2016 Event Vougeot 1 Chateau 2016 Event Vougeot 2 Arrivee 2016 Event Vougeot 3 Perspective
   Le Clos de Vougeot  
2016 Event Vougeot 4 Triumph 2016 Event Vougeot 5 Roadster 2016 Event Vougeot 6 Georges
 Triumph multicolores Le Roadster 2000 Le président dans ses œuvres
2016 Event Vougeot 7 Facade 2016 Event Vougeot 8 Cour 2016 Event Vougeot 9 Pressoir
Facade style renaissance italienne Cour du domaine Ancien pressoir
     

Là aussi, il faut un certain temps pour dégager les voitures et reprendre la route pour se rendre à Meursault, encore un nom qui évoque la dive bouteille. Une déviation inattendue contraint quelques Triumph à pratiquer un jardinage erratique dans les vignes du seigneur.
 

Au restaurant La Diligence
 

     
2016 Event La Diligence 1 Restaurant 2016 Event La Diligence 2 Voitures 2016 Event La Diligence 3 Voitures
  Restaurant La Diligence à Meursault  
     

Slalomant entre les tables, notre troupe remplit la salle à manger de l’établissement. Une fois installés, c’est le moment choisi par nos amis suisses pour se déchaîner, la désormais incontournable « montée continue dans les tours » jusqu’à la zone rouge du mot « santé…é…é… » ! On trinque donc à cette irremplaçable santé, au bonheur, mais pas à l’intelligence car on l’a déjà, à vérifier ! Pour ne pas être en reste, d’autres joyeux participants, verre en main et particulièrement motivés, entonnent bruyamment des chansons à boire… Ne sont-ils pas fiers d’être les bourguignons d’un jour ? Les décibels augmentent à mesure que les bouteilles se vident. L’ambiance est bien là !
 

Le charme des petites routes
 

Au sortir du restaurant, nous empruntons un itinéraire bien différent de ceux parcourus jusqu’ici. Quel plaisir de rouler paisiblement au soleil le long de ces routes étroites, non plus dans la plaine au milieu de vignes à perte de vue, mais dans une jolie campagne vallonnée. Nous parcourons sur quelques kilomètres le tracé de l’ancienne nationale 6, détrônée depuis longtemps par l’autoroute. Ce parcours ravive les souvenirs des plus anciens d’entre nous qui redécouvrent la fameuse côte de La Rochepot et son célèbre château, couronné d’une étonnante toiture de tuiles multicolores. Cette petite escapade bucolique nous change un peu de l’ordonnancement orthodoxe des rangées de ceps.

     
2016 Event Petites Routes Spitfire 4 2016 Event Petites Routes Verdure 2016 Event Petites Routes GT6
Spitfire 4 Au détour d'un chemin Triumph GT6 Mk2
     

Le Cassissium
 

Après moult dos d’âne, les cassis… Sacré Chanoine Kir, quel sens inné du marketing ! Béni soit-il, n’a-il pas donné au mélange de cassis et de blanc aligoté une renommée et un essor miraculeux ? Cet Event permet de découvrir l’entreprise séculière ultra moderne qui entretient ce succès quasi divin. L’usine produit entre autres des tonnes de crème de cassis pour répondre à l’intarissable demande de Kir…
 

     
2016 Event Cassissium 1 Accueil 2016 Event Cassissium 2 Usine 2016 Event Cassissium 3 Usine
Accueil et dégustation Anciens ateliers Usine moderne
     

Encore une petite dégustation à la sortie, histoire de reprendre le volant… Dieu merci, c’est le week-end de l’Ascension et les pandores bourguignons semblent de repos.
 

Soirée de gala

Mais ces bougres de pandores sont capables de se réveiller et de se tapir en embuscade le long de notre route. Quelle aubaine de pouvoir verbaliser en série tout un lot de voitures anciennes, de confisquer un tas de permis de conduire, même étrangers ! Aussi, prudents et madrés, nos organisateurs ont prévu de nous convoyer en autocars, pilotés par de rares autochtones apparemment à jeun. Nous voilà donc à Plombières-les-Dijon, au cabaret musical Odysséo. L’Event va crescendo et comme à l’accoutumée, ce sont les meilleurs et derniers souvenirs qui resteront gravés dans les mémoires.
 

Apéritif au bord du lac, sous un ciel d’un bleu immaculé. Les nombreux chiens accompagnateurs, de la si pratique race « boîte à gants » au redoutable « indiscipliné en mal de dressage », découvrent les animaux à plumes qui flottent alentours. A entendre leurs aboiements, ils ne pratiquent ni le langage de cygnes, ni le coin-coin des canards. Heureusement, aucun accident majeur n’est à signaler.
 

     
2016 Event Cabaret 1 Entree 2016 Event Cabaret 2 Aperitif 2016 Event Cabaret 3 Salle
Accueil par la TR3B de l'organisateur Apéritif au bord du lac Tous à table
     

L’Odysséo ouvre ses portes, c’est l’heure de la « mise en boîte » tant attendue. De petits groupes, à l’instar des bretons, se précipitent pour être au plus près de la scène. Et ce n’est pas pour mieux entendre, car la sono est excellente… Ils regretteront vite ce choix, car la sulfureuse « Lola from Paris » tire aussitôt profit de cette proximité. Elle ne les épargne pas, au plus grand bonheur des autres régions moins organisées qui n’ont pas su se placer aussi judicieusement. Petits coquins de bretons !
 

Excellent dîner, cette fois-ci bien bourguignon. Beau spectacle qui satisfait les plus réservés. Hormis la pulpeuse « Gros Lolos » qui occupe avec ses talents le devant de la scène, nous contemplons les fines danseuses ukrainiennes et admirons les acrobates asiatiques. Ces artistes savent même charmer les éternels blasés, comme on les plaint ! Un bon French Cancan, quelques contorsions en tenue plus que légère, quelques acrobaties et deux ou trois tours de magie, quoi de mieux égayer encore une atmosphère déjà euphorique ?
 

     
2016 Event Cabaret 4 French Cancan 2016 Event Cabaret 5 Lola Georges 2016 Event Cabaret 6 Final
French Cancan endiablé Lola from Paris entreprend le président Une revue éblouissante
     

Avant le début de ce spectacle où personne ne voit le temps passer, le président fait le discours que tout le monde attend. Il est si dynamique, si concis, si bref, qu’il créé un regrettable incident diplomatique. Il omet, tenez-vous bien, de mentionner notre cher Adrien Adatte et sa fidèle Jacqueline parmi les recordmen de participation à l’Event ! Pourtant, ils méritent la deuxième marche du podium. Après le spectacle, le président réalise cet inexcusable oubli. Il est vrai que surmené, il s’est laissé envoûter comme tant d’autres par la revue magistralement menée par cette coquine de « Lola from Paris », femme ou homme allez savoir, avec ses frou-frous à paillettes, sa voix rauque et sensuelle. Il est donc tout pardonné.
 

Espérons que malgré cette bévue, nous reverrons nos amis suisses lors de nos prochaines manifestations. Quant aux anglais, toujours fidèles à l’Event, ils ressortent du cabaret le regard encore émoustillé, après avoir porté, comme il est d’usage, moult toasts à leur Reine.
 

Savigny-les-Beaune
 

Plus de cent Triumph rangées devant le château, quel spectacle. La place est trop exiguë et le recul est insuffisant pour les admirer ensemble. Il n’est pas possible de les rassembler sur une même photo, pour immortaliser cet instant exceptionnel. Après avoir passé en revue le bataillon de Triumph classiques, on ne se lasse pas d’admirer l’emblématique roadster Triumph 2000, la rarissime Italia et la si mignonne petite Spitfire 4, seuls représentants de leur catégorie. La petite escadrille de pimpantes GT6 attire aussi bien des regards.

     
2016 Event Savigny 1 Roadster 2000 2016 Event Savigny 2 Chateau 2016 Event Savigny 3 Chateau
2016 Event Savigny 4 Voitures 2016 Event Savigny 5 Voitures 2016 Event Savigny 6 Voitures
2016 Event Savigny 7 Voitures 2016 Event Savigny 8 TR5 Georges 2016 Event Savigny 9 Trio TR
2016 Event Le Foll 1 2016 Event Le Foll 2 2016 Event Le Foll 3
     

C’est le couronnement de cet Event 2016. Dans ce château bien caché, au cœur d’un village petit par sa taille mais célèbre pour ses vins, des musées improbables cohabitent de manière inattendue : des voitures anciennes et particulièrement des Abarth transalpines, des centaines de motos d’époque parfaitement restaurées, un incroyable parc d’avions sauvés de la démolition, un rassemblement d’anciens véhicules de sapeurs-pompiers, d’innombrables maquettes d’avions, et on en oublie. Le temps est trop court pour apprécier pleinement cet univers si riche et si hétéroclite.

     
2016 Event Savigny 10 Musee Moto 2016 Event Savigny 11 Motos 2016 Event Savigny 12 Musee Abarth
2016 Event Savigny 13 Musee Abarth (11) 2016 Event Savigny 14 Pompiers 2016 Event Savigny 15 Musee Tracteurs
2016 Event Savigny 16 Musee Avions 2016 Event Savigny 17 Musee Avions 2016 Event Savigny 18 Musee Avions
     

La Triumph « Valencia Blue » du président, encore elle, est mise à rude épreuve. Elle sert de cobaye aux miraculeux produits d’entretien proposés par un des sponsors du club. Visiblement, elle se sort bien de cette épreuve. Il est vrai que la candidate est déjà au mieux de sa forme. Pour que la démonstration soit plus probante, il eut fallu prendre un mannequin un peu moins pimpant !
 

Ensuite quel déjeuner, un moment d’anthologie ! Les quelque deux cent convives sont pour la première fois rassemblés dans l’immense salle du château. Excellent repas aux couleurs de la Bourgogne, vins unanimement appréciés, ambiance comme on aimerait en voir plus souvent. Bravo !
 

     
2016 Event Savigny 19 Aperitif 2016 Event Savigny 20 Salle Vide 2016 Event Savigny 21 Repas
  Repas dans la salle du château  
     

C’est l’heure du départ, après les congratulations d’usage. La pluie annoncée a eu la délicatesse d’attendre la fin de cet Event. Le soleil brille dans un ciel toujours bleu. Très bel Event, difficile de faire mieux !
 

La Boutique
 

Chantal et Marie-Odile derrière l’étal, la boutique fait le plein. On s’arrache les articles traditionnels et ceux de la nouvelle collection. Vu le beau temps, tout se vend bien, sauf peut-être les parapluies, encore faut-il savoir qu’ils peuvent également servir d’ombrelle. Les stocks se dégonflent à mesure que le chiffre d’affaires gonfle. Le trésorier et le contrôleur de gestion apprécient.
 

Bilan Mécanique
 

Les Triumph du club sont toujours aussi belles, toujours aussi fiables. Certaines autos connaissent quelques petits soucis vite réparés et vite oubliés. Une seule voiture subit un plus triste sort, la TR4A IRS de notre cher secrétaire général. Espérons qu’elle sera rapidement guérie. Comme à l’accoutumée, la Caravelle est le taxi des naufragés de l’Event. Finalement, ce n’est pas si incongru que d’accepter dans le club d’autres voitures que de strictes biplaces. Il est vrai que cette année, il nous manque les représentantes les plus habitables de la marque Triumph. Eh, Ho, les berlines, venez-vous joindre à nous !

Le bruit court que des voitures auraient connu quelques problèmes soit avant de partir pour l'Event, soit sur le chemin du retour. Espérons que cela n'est pas trop grave et que les bobos seront vite réparés !
 

Pour voir les images
 

Cet article sur l’Event est illustré d’une première série d’images. Une version enrichie des plus belles photos ou vidéos reçues suivra dans les meilleurs délais. Merci pour votre patience !
 

A l’année prochaine en Auvergne
 

Un grand merci à Marie-Antoinette et Willy qui ont magistralement organisé cet Event en Bourgogne. Cette vingt-huitième édition restera dans les mémoires. Merci également à tous les bénévoles qui les ont assistés pour que cet Event connaisse une réussite méritée. Enfin, merci à vous, chers amis, d’être venus si nombreux au cœur du vignoble bourguignon.
 0000 Panorama Auvergne

Vous êtes cordialement attendus pour le prochain Event en Auvergne. Les organisateurs ont déjà passé commande du beau temps. Ils vous concoctent un programme inédit entre plaine et montagne.

 

A bientôt !

           
0000 Participants                2014 TCF Logo             0000 Video
           

 


 

 
Imprimer Envoyer

0000 Panorama Poitou Charentes 2

CampionLes remparts d'Angoulême

 
du 16 au 18 septembre 2016

par Christian Campion


0000 Lire Article


 

 
«DébutPrécédent123456SuivantFin»

Page 1 sur 6

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5