2016 - Auvergne - Charade Classic - Couleurs printanières

0000 Panorama Auvergne

Auvergnedimanche 3 avril 2016

par Jean-Paul Lamy

Avec le printemps, c’est le retour du beau temps et de la première édition 2016 de la manifestation mensuelle de « Charade Classic ». Ce rassemblement connaît un succès grandissant. Cette année, chaque sortie a son thème, cette fois-ci, en l’honneur du printemps, le thème est la couleur.

C’est une belle idée, très « tendance » et poétique à souhait. Mais personne n’a visiblement réfléchi à sa mise en pratique. Quel espace réserver par couleur, comment gérer les nuances de coloris si nombreuses, quelles consignes donner à des bénévoles daltoniens, que faire des voitures bicolores ? Si les espaces destinés au blanc, au noir et au gris sont rapidement saturés, les emplacements dévolus au jaune restent désespérément sous occupés. Cela permet à notre ami Patrice de garer sa belle TR3 d’un rouge éclatant parmi les bolides jaunes, quel beau drapeau espagnol !

 Cliquez sur la page du journal pour l'agrandir.

2016 04 Auvergne Charade (0) En l’absence de statistiques même imprécises sur la teinte de nos voitures, la tentative de gestion des couleurs se traduit rapidement par une palette des plus surprenantes : de grandes taches de couleurs dans une mosaïque anarchique. Mais au-delà de ces critiques, cette idée a du bon : elle permet de disperser pour une fois les Porsche et les Ferrari, d’habitude si fières et si grégaires. Comme à l’habitude, des voitures neuves ou presque, dites de prestige, viennent se mêler aux anciennes, sans faire sourciller les organisateurs. La fortune étalée est-elle un passeport universel ?

Les très nombreux touristes, venus en voiture moderne, ne trouvent vite plus de place dans le parking qui leur est réservé. En repartant du site, force est de constater que ces visiteurs sont contraints de se garer de plus en plus loin, le long des petites routes menant au circuit. Parmi les voitures exclues de l’accès au cœur de la manifestation, on remarque d’anciennes Aston-Martin, Jaguar ou autres perles rares. Leur place est pourtant au centre de la manifestation.

Au cœur du circuit, le club Porsche tient boutique, comme à l’accoutumée. Sur le parking tout proche, un stand propose des produits de nettoyage pour nos belles autos. La dérive commerciale aurait-elle commencé ?

Mais ce « Charade Classic » a beaucoup de charme, on y rencontre tous les passionnés de voitures anciennes, le dialogue est sympathique, le mélange des anciennes de tous types et un bonheur, enfin on peut y admirer de belles voitures, il y en a pour tous les goûts.

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2016 04 Auvergne Charade (6) 2016 04 Auvergne Charade (7)
2016 04 Auvergne Charade (5) 2016 04 Auvergne Charade (8)

L’étendard du Triumph Club de France flotte au vent au-dessus de la Stag du shérif, mais aujourd’hui les Triumph sont plus dispersées que d’habitude. Elles n’arrivent pas à la même heure et surtout, elles ne sont pas toutes de la même couleur. Cette rencontre de voitures anciennes offre l’opportunité de faire plus ample connaissance avec de nouveaux membres auvergnats de notre club. Jacques Perrinet et Laurence Simetière sont là, avec une splendide TR3 blanche « petite bouche » de 1957. Ils vont se joindre à nous dès la prochaine sortie de la région Auvergne. Bienvenue au club !

2016 04 Auvergne Charade (2)

Vivement la prochaine édition de « Charade Classic », dimanche premier mai. Ce sont les italiennes qui seront à l’honneur : Ferrari, Lamborghini, Alfa-Roméo, Fiat, Lancia, etc. A ne pas manquer !