2015 - Auvergne- Sortie d'automne

0000 Panorama Auvergne

CA Lamyvendredi 23 octobre 2015

par Jean-Paul Lamy

Rendez-vous a Orcines

Par ce triste matin d'automne, le Relais des Puys accueille la section Auvergne du Triumph Club de France pour un bon petit déjeuner, tradition oblige ! Neuf courageux équipages sont déjà là, deux autres rejoindront par la suite.

Quel temps fait-il ?

Le ciel est gris. La bruine persistante rappelle davantage la Bretagne et ses bords de mer que l'Auvergne et son renommé Puy de Dôme, tout proche. Si nous connaissons bien nos oracles pessimistes, heureusement quelques optimistes de nature croient bien naïvement aux promesses de l'infaillible météo. N'annonce-t-elle pas une embellie imminente ? Tant pis pour nos râleurs patentés, pour une fois les crédules ont raison ! Force est de constater que les nuages disparaissent progressivement, laissant la place à un beau soleil automnal.

Où sont passées les Triumph ?

Le convoi est hétéroclite et le mot est faible. Certes côté Triumph, on dénombre une Spitfire Mk3 et une Mk4, une TR5PI et une TR6, une Stag. Mais que dire de la présence de deux Mini-Cooper, d'une Porsche Boxter, d'une Caravelle et d'une Clio IV RS, même d'une Mazda ? Est-ce une tendance inquiétante ou un hasard conjoncturel dû aux conditions climatiques et à l'indisponibilité temporaire de certaines de nos chères Triumph ?

 Cliquez sur les images pour les agrandir.

2015 Automne (17) 2015 Automne (15) 2015 Automne (16) 2015 Automne (14)

A l'assaut du Sancy !

Le feu tricolore de la sortie du parking du Relais des Puys remplit parfaitement son office : il interdit aux paresseux de l'équipe de suivre la voiture qui les précède, surtout si celui qui est en pole position est dopé aux antidépresseurs. Mais bon an mal an, la caravane se reconstitue. C'est l'été indien, la route traverse des décors somptueux, où les tons rouges de l'automne s'installent progressivement dans un océan de verdure, c'est sublime. Mais pourquoi cette métamorphose ne se produit-elle pas un peu plus tôt dans la saison, quand la température est plus clémente et nous invite à rouler décapotés ?

Toinette et Julien

On avait déjà subi les écomusées qui fleurissent partout, cette fois-ci, c'est un scénomusée, cherchez la différence ! Les premières réticences passées, nous découvrons avec plaisir qu'il existe des spectacles culturels de qualité, même en Auvergne. « La Maison de Toinette » à Murat-le-Quaire, retrace avec originalité et sincérité la vie paysanne du siècle dernier sur les pentes du Sancy. On se laisse prendre par une ambiance chaleureuse et une histoire somme toute très humaine et passionnante. Un bonheur n'arrivant jamais seul, nous avons droit à la « Grange de Julien ». Une mise en scène digne de l'Opéra Bastille, en modèle réduit toutefois, nous fait découvrir les tribulations d'un paysan exilé dans la « grand ville » et vite rattrapé par le mal du pays. On reconnaît sans hésiter les homériques tribulations d'Ulysse transposées avec talent dans le Sancy. Il fallait oser, mais c'est bien fait !

2015 Auvergne Automne Maison de la Toinette Cheminee 2015 Automne (3) 2015 Automne (2) 2015 Automne (4)

A table !

Après « La Maison de Toinette », le « Relais de Toinette », tout proche. Nous dégustons un repas qui semble apprécié, vu l'absence de rébellion. Nous profitons de la petite salle qui nous est réservée pour dire tout le bien que nous pensons du Triumph Club de France et tout le mal des membres absents, n'est-ce pas la règle du jeu ?

Les Thermes du Mont-Dore

Histoire de mettre un terme à cette sortie, le shérif nous concocte la visite des Thermes du Mont-Dore, idée originale et couronnée de succès. Vu de l'extérieur, il est difficile de deviner ce qui se cache derrière les sombres murs d'andésite presque noire de ce bâtiment central massif. Comme le ridicule ne tue plus, nous devons chausser des chaussons de papier hygiéniques, comme il sied aux personnels des blocs opératoires.

2015 Automne (8)

C'est Byzance !

Cette formalité passée, une fois à l'intérieur, on se retrouve au sein d'une immense cathédrale, qui associe les styles les plus divers, mosaïques romaines, voûtes et coupoles byzantines, structures métalliques chères à Eiffel, vérandas italiennes, pavés translucides art-déco, sans pouvoir tout citer. D'escaliers en passerelles, de balcons en mezzanine, nous parcourons l'immense bâtiment. Notre guide nous parle essentiellement d'histoires d'eau, des fontaines définitivement taries ou de celles toujours en activité qui peinent à subvenir aux besoins de la foule des innombrables curistes. Ces sources intermittentes ont l'obligeance de signaler leur éruption erratique par des gargarismes peu engageants. Est-ce pour cela que la source principale est baptisée « des chanteurs » ? Nous terminons cette visite par la splendide « salle de shoot ». Le concept n'est donc pas si nouveau que ça. Les plus téméraires y vont de leur petite inhalation qui les met, à les entendre, dans un état second.

2015 Automne (10) 2015 Automne (11) 2015 Automne (12) 2015 Automne (13)
2015 Automne (5) 2015 Automne (6) 2015 Automne (7)

Col de la Croix-Morand

C'est la fin du programme de cette dernière sortie de l'année. C'est l'heure du pot où l'on se promet de se revoir bientôt. Mais essayez de trouver une terrasse de bistro accueillante un vendredi après-midi d'octobre au Mont-Dore, station thermale réputée et capitale du ski du massif central. Ce pari s'avère impossible ! Face à cette situation critique et fort de son expérience, le président conseille le Casino. Si les bandits manchots crépitent, hélas le bar est fermé. Comme il faut trouver une solution de repli, le shérif prend de la hauteur et propose le Buron du col de la Croix-Morand. Il persiste à l'appeler col de Dyane, contrairement à ce qu'indiquent les panneaux routiers. Quel bonheur de jouir de secrets d'initiés !

2015 Automne Croix Morand 2015 Automne (9) 2015 Automne Croix Morand Vue

Fin d'année...

On discute ferme sur les bancs de bois, mais le chaud soleil va disparaître soudainement derrière les crêtes toutes proches et la température va s'en ressentir immédiatement. Chacun reprend sa route pour aller hiverner sa belle auto en attendant le repas de fin d'année et surtout, une belle première sortie de printemps... 2016.

A très bientôt !

0000 Equipages