Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1
2017 Event 1 0000 Auvergne 1
2016 Entente Cordiale 1 2016 Drapeau UK 1
Imprimer Envoyer

2017 Event Auvergne Bandeau

Triumph Arverne

 

LVA n°1774 du 29 juin 2017

 

Cliquez sur l'article pour l'agrandir ou augmentez la taille de l'écran.

2017 06 LVA 1774 Triumph Event


 


 
Imprimer Envoyer

2017 05 Mayflower BandeauMayflower - Mois de mai oblige...

 

Triumph du mois de mai 2017

Petit tour sur la toile anglaise

 

Lappellation « Mayflower » a été choisie par Sir John Black, président de la Standard Motor Company, société mère de Triumph à l'époque, pour conquérir le nouveau monde. C'est le nom du bateau des premiers émigrants se rendant en Amérique au XVIIème siècle.   

La Triumph Mayflower est une petite voiture de luxe britannique à quatre places, d’une cylindrée de 1,4 litre, remarquable pour son style « Razor Edge », le fil du rasoir. Produite par la Standard Motor Company, elle est commercialisée par sa filiale Triumph. La voiture est présentée lors du Salon international de l'automobile britannique d'octobre 1949, mais les livraisons ne commencent que vers le milieu de 1950. La Mayflower est produite de 1949 à 1953. Sans doute du fait de son positionnement haut de gamme, la petite Mayflower ne rencontre pas le succès escompté et les ventes ne correspondent pas aux attentes de la firme Standard. La voiture qui lui succède, la Standard Eight de 1953, est un modèle banal et moins original, dotée d’un moteur de 0,8 litre.
 

  Cliquez sur les iages pour les agrandir.  
2017 05 Mayflower AV 1 2017 05 Mayflower Profil 2017 05 Mayflower AV 2
     

Conception et caractéristiques

La Mayflower utilise le moteur à soupapes latérales de la Standard Flying Ten d'avant-guerre, remis au goût du jour avec une culasse en aluminium et un carburateur Solex unique. Le moteur développe 38 cv à 4.200 tours/minute. Provenant de la Standard Vanguard, la boîte de vitesses dispose de trois rapports entièrement synchronisés, avec commande au volant. La suspension avant est à roues indépendantes, avec ressorts hélicoïdaux et amortisseurs télescopiques. Le pont arrière est rigide, avec ses ressorts à lames semi-elliptiques, autre héritage de la de Standard Vanguard. Le freinage est doté d'une commande hydrauliques Lockheed.

La Mayflower est la première voiture à structure monocoque fabriquée d’abord par Standard, puis par la société Triumph qui existait avant que Standard ne reprenne ses actifs. La voiture est conçue par Leslie Moore, chef de projet du carrossier Mulliners de Birmingham, avec le concours de Walter Belgrove de Standard. Les coques sont construites par Fisher et Ludlow de Castle Bromwich, à Birmingham. La petite Mayflower adopte le design « Razor Edge » qui sied si bien à l'époque aux grandes voitures prestigieuses, comme son aînée, la Triumph Renown. Cette dernière emprunte le style qui fait la renommée des Bentley, Rolls-Royce et autres Daimler. Le directeur général de Standard, Sir John Black, estime que le lancement d'une petite berline aussi typée peut intéresser le marché américain. L’avantage du style vertical est qu'il permet d’accueillir confortablement quatre personnes malgré la petite taille de la voiture. Il y a bien quelques plaintes quant à la banquette arrière trop rigide, pénalisée par la présence de l'essieu arrière, tout aussi rigide.

 

Versions hors berline
 

L'année 1950 voit la construction de dix cabriolets. La filiale australienne de la Standard Motor Company produit dans l’hémisphère sud une variante pick-up de la Mayflower dans l'usine de Port Melbourne à Victoria. Cent-cinquante exemplaires sont construits à partir de kits CKD de berline Mayflower importés du Royaume-Uni. La carrosserie est modifiée localement pour installer une zone de chargement à l’arrière, avec un plancher et des panneaux latéraux en bois.

     
2017 05 Mayflower Interieur 2017 05 Mayflower Cabriolet 2017 05 Mayflower Pick Up
     

Performances

En 1950, une Mayflower testée par le magazine britannique « The Motor » atteint la vitesse maximale 101,2 km/h. Elle accélère de 0 à 50 km/h en 26,6 secondes. La consommation de carburant s’élève à 10 litres aux 100 kilomètres. La voiture testée coûte 505 £, taxes incluses.

 

Présentation

Le 28 septembre 1949, premier jour du salon automobile de Earls Court, la Mayflower est présentée officiellement. Les livraisons débutent au milieu de 1950, y compris les kits complets CKD des versions découvrables destinées au marché australien.

Malgré ses faibles performances, la Mayflower a impressionné les essayeurs automobiles, notamment Tom McCahill de « Mechanix Illustrated » et The Scribe de « Autocar ».

 

Leçons du passé

La Mayflower est l'une des rares tentatives de créer une petite voiture avec une image haut de gamme, mais le projet ne réussit pas à atteindre les objectifs de vente espérés. Dans un communiqué de presse du début février 1952, Standard annonce l’arrêt de la production de la Mayflower. La compagnie précise que sa remplaçante ne sera en vente que jusqu'en 1953. La Standard Eight, qui remplace la Mayflower, est un véhicule d’entrée de gamme destiné à un autre type d'acheteurs. Au risque de banaliser une image prometteuse, les berlines Standard Ten et Standard Companion sont vendues sous la marque Triumph aux États-Unis. Au Royaume-Uni, depuis la fin de la production de la Mayflower en 1953, il n'y a plus de petite berline portant la marque Triumph. Il faut attendre le lancement de la Triumph Herald en 1959. Là encore, une belle histoire commence.

Le style « Razor Edge » de la Mayflower est controversé, jusqu'à polariser l'opinion. Pour le journaliste automobile James May, la Mayflower est la voiture la plus laide de tous les temps.

 

Un pari gagnant sur l'avenir, les roadsters TR

Le moteur Vanguard est prometteur, il est de la partie. Le projet TR émerge. La conception de la suspension avant de la Mayflower est utilisée sur le prototype Triumph 20TS puis, après modifications, sur la Triumph TR2.

 

Impact culturel

La Mayflower fait l'objet d'une peinture connue de l'artiste australien John Brack : « The Car ». Les modèles réduits en fonte de la Mayflower sont nombreux :

• Mikansue des années 1980,
• Lansdowne des années 2000,
• Oxford Diecast 00 à partir de 2008.

 

Caractéristiques

     
Constructeur      Standard Motor Company 
     
Production   35.000 exemplaires de 1949 à 1953 
     
Fabrication   Coventry en Angleterre et Port-Melbourne en Australie 
     
Carrosserie   Berline 2 portes
Cabriolet 2 portes
Pick-up 2 portes - Australie
     
Motorisation   1.247 cc - 4 cylindres en ligne - 2 soupapes par cylindre 
     
Transmission   Boîte de vitesses manuelle à 3 rapports synchronisés
     
Dimensions  

Empattement 2.100 mm
Longueur 4.000 mm
Largeur 1.600 mm
Hauteur 1.500 mm

     

 


 


 
Imprimer Envoyer

Triumph Dix Voitures CinemaTriumph Renown

 

Autorétro n°418 d'avril 2017

 

Cliquez sur les pages pour les agrandir

2017 04 Autoretro 418 Renown (1) 2017 04 Autoretro 418 Renown (2)
2017 04 Autoretro 418 Renown (3) 2017 04 Autoretro 418 Renown (4)
2017 04 Autoretro 418 Renown (5) 2017 04 Autoretro 418 Renown (6)
   

 

 


 
Imprimer Envoyer

Triumph Dix Voitures Cinema2017 01 VA 1752 FFVE Journee Nationale Logo Fédération Française

des Véhicules Anciens

 

Flash Info n°102

18 mars 2017

 

 

Espace collectionneurs sur les circuits du championnat Historic Tour
 

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Dans le cadre d’un rapprochement entre la FFVE et la FFSA concernant les manifestations sur circuit, et suite aux négociations initiée par Philippe Mercier avec la société HVM Racing qui gère le championnat Historic Tour pour le compte de la FFSA, la FFVE a obtenu, pour vous, qu’il y ait un espace collection réservé aux clubs adhérents à la FFVE sur les circuits.

2017 03 Vu dans la Presse Historic TourPhoto : Copyright HVM
 

Vous trouverez ci-dessous les conditions très avantageuses qui sont accordées aux collectionneurs adhérents :

 Sur trois épreuves du championnat, à savoir :

• Dijon les 6 & 7 mai 2017
• Charade les 10 & 11 juin 2017
• Val de Vienne Le Vigeant les 30 septembre et 1er octobre 2017

L’entrée est offerte pour le conducteur et son passager, le tarif est de 20 euros par personne supplémentaire. Pour ceux qui veulent participer au roulage du dimanche (durée : 20 minutes), le tarif sera de 20 euros.

Pour Le Castellet, les 8 et 9 avril, chaque entrée est facturée 20 euros. La session de roulage du dimanche est également de 20 euros, elle durera 20 minutes.

Concernant le Grand Prix de France Historique qui aura lieu à Magny Cours les 1er et 2 juillet 2017, Le tarif est le suivant :

• Pack club comprenant un pass enceinte générale ainsi que l’exposition de la voiture dans une enceinte du paddock réservée au Club - tarif 49 euros.
• L’entrée générale supplémentaire, 2 jours - tarif 47 euros.
• La participation au show club Grand Prix - tarif 20 euros pour une session de 20 minutes. (Il y aura une session le samedi et une session le dimanche).
• Passager autorisé : un maximum par voiture, à partir de 16 ans.

Le process d’inscription est le suivant
L'inscription pour chaque voiture de Club devra se faire directement sur le site de HVM Racing www.hvmracing.fr sur le cartouche d'inscription existant (rubrique Historique Tour).

• Chaque propriétaire de voiture devra indiquer dans la rubrique « Commentaires » le nom et N° d’affiliation du Club et le type de sa voiture.
• Chaque propriétaire paiera directement en ligne les 20 euros s'il veut faire le roulage sur le circuit considéré.
• Sur les circuits comme Le Castellet ou Le GP de France où un prix d'entrée est demandé, chaque propriétaire de voiture paiera en ligne le prix d'entrée et en plus le prix du roulage de 20 euros s'il veut faire le roulage sur le circuit considéré.
• Pour le GP de France les tarifs sont spécifiques.

Le propriétaire de chaque voiture recevra en retour un mail accusé de réception et c'est ce mail qu'il faudra présenter à l'entrée du circuit pour pouvoir rentrer et aller se garer dans le paddock spécifique qui pour chaque épreuve sera réservé aux clubs affiliés.

Les inscriptions devront se faire auprès de HVM au plus tard 15 jours avant la manifestation.

Selon la capacité d'accueil de chaque circuit (par exemple 80 100 ou plus pour Le Castellet), ce seront les premières voitures à avoir réservé qui pourront entrer. Dès que la capacité d'accueil maximale du paddock réservé aux voitures de clubs aura été atteinte le premier propriétaire à ne pas pouvoir être accueilli recevra un message « Désolé, les capacités d'accueil en voitures de clubs du circuit ont été atteintes et nous ne pouvons plus délivrer de pass d'entrée ».

Une petite fiche signalétique décrivant les caractéristiques de la voiture, destinée à informer le public et qui sera à disposer sur le pare-brise des voitures sera remise par HVM à chaque collectionneur.

La FFVE, par la participation de ses clubs, compte pouvoir montrer toute son attention à la participation de manifestations sportives dans le domaine du VHC.

 

Espérant que ces conditions intéresseront le plus grand nombre d’entre vous
Bien cordialement.

 

Alain Guillaume
Président
 

 


Union des Clubs, Musées et Professionnels de Véhicules Anciens de France affiliée à la F.I.V.A. Siège à Paris
F.F.V.E. - B.P. 40068 – 92105 BOULOGNE-BILLANCOURT Cedex
Tél. 01 46 21 94 70 - Télécopie 01 46 21 94 99 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. – www.ffve.org

 


 
Imprimer Envoyer

Triumph Dix Voitures Cinema2017 01 VA 1752 FFVE Journee Nationale Logo Fédération Française

des Véhicules Anciens

  

  

Flash Info n°101

3 mars 2017

 

 

Suppression du contrôle technique véhicules légers avant 1960

et tous poids-lourds en carte grise collection

 

Chers Amis,
 

Le Décret n° 2017-208 du 20 février 2017 modifie la nomenclature des véhicules figurant à l’article R. 311-1 du code de la route et les règles relatives au contrôle technique des véhicules de collection.

Attention, les libellés des textes ne citent que les véhicules de collection ou dits de collection, sans aucune référence au titre de circulation en série collection. Après vérification auprès du Secrétariat d’Etat aux Transports, celui-ci confirme que :

  1.  La définition du véhicule de collection est liée au titre de circulation en série collection
  2.  Le véhicule de 30 ans en titre de circulation en série normale n’est plus considéré par l’administration comme un véhicule de collection

Ainsi, depuis le 27 février 2017, les Véhicules Légers (VL) dont la date de 1ère mise en circulation est antérieure au 1er janvier 1960 et tous les Poids-Lourds (PL) en Carte Grise de Collection (CGC) sont exemptés du contrôle technique (CT).

Nous pouvons nous réjouir pour nos amis collectionneurs de PL dont les difficultés rencontrées étaient telles que les contrôles étaient pratiquement impossibles à réaliser avec les techniques utilisées à l’époque.

En revanche, la FFVE s’est toujours prononcée en faveur du maintien du CT pour les VL compte tenu du parc roulant.

En conséquence, avec notre partenaire Autosur Classic pour les Contrôles Techniques, et les compagnies d’assurance que sont AXA avec ses agents généraux, et ICC Carène notre partenaire, nous avons imaginé un « CT sécurité volontaire » (CSV) selon une définition intégrant les freins, les liaisons au sol (amortisseurs, axes, pivots etc...).

Le cout de ce CSV a été négocié à 40 € avec Autosur Classic et les compagnies d'assurance citées acceptent de déduire le montant de leur cotisation de 8 € par an pendant 5 ans, de telle sorte qu'au terme de la période de validité du CSV, le collectionneur soit intégralement remboursé du coût du dit contrôle.
 

Bien évidemment ceci ne concernerait que les contrats comportant au minimum les garanties vol, incendie, bris de glaces et pas seulement la RC. Avec cette proposition, le choix vous appartient !
Bien cordialement,

 

Alain Guillaume
Président

 

 

PS : Restent en suspens à l’approbation du Ministère de l’Intérieur dont le Secrétariat aux Transports attend une réponse
       pour la semaine prochaine, et qui logiquement ne devraient plus être soumis à CT :

  • 1ère immatriculation en CGC avec attestation FFVE, après restauration d’une sortie de grange ou en cas d’importation
  • Passage de CGN à CGC

La vente de gré à gré en CGC n’est pas soumise à CT.

 


 
«DébutPrécédent123SuivantFin»

Page 1 sur 3

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5