Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
Morges 1 Suisse 1
2017 TR Euromeeting 1 France 1 Verte
2017 Event 1 0000 Auvergne 1
2016 Entente Cordiale 1 2016 Drapeau UK 1
Imprimer Envoyer
2017 Auvergne Cantal BandeauPique-nique dans le Cantal
 
Dimanche 27 août 2017 
Jean-Paul Lamy 

Cliquez sur les images.

2017 Auvergne Cantal (2)La sortie pique-nique innove. Cette année, nos amis Marie-Noëlle, Martine, Michel et Jean-Pierre, metteurs en scène émérites, décident renouveler le genre. Quelle audace ! Révolu le petit repas frugal tiré du sac, finie la nappe étalée sur un sol toujours inégal et les couverts en plastique qui volent au vent, terminé le partage de gamelles comme au camp scout, adieu l’éternel pastis en promotion que l’on sirote à l’envi sous les arbres. Le pique-nique traditionnel a vécu, nos organisateurs défrichent une nouvelle voie. On reparlera dans les chaumières d’un style nouveau : la réception au château modestement déclinée en partie de campagne.

Bien que Bison, réputé futé, nous ait déclaré les routes du week-end saturées par les vacanciers de retour, tous les équipages rejoignent sans encombre le bar de la Montagne à Issoire. Presque tous, il en manque un, et pas des moindres. Notre shérif s’est simplement trompé de fuseau horaire. Il déclenche l’hilarité générale en incriminant le programme proposé sur site du club. En effet tous les autres sont bien là, à l’heure proposée.

Ils sont venus, ils sont tous là, même Nathalie et Marcel qui ont la gentillesse de nous rendre visite pour partager notre petit déjeuner, à une encablure de leur fief de Parentignat. Pauvre Marcel, avec son dos endolori, le voilà privé d’auto en raison d’une mauvaise chute. Nathalie et Marcel ne nous accompagnent pas pour cette randonnée dans le Cézallier et le Cantal. Mais nous attendons de les retrouver en pleine santé, Marcel accompagné comme d’habitude de son piano à bretelles, pour le plus grand bonheur des amateurs de musette.

Les arrivants successifs explorent le parking en face du bar La Montagne. Personne n’aperçoit la Caravelle d’Agnès et de Jean-Paul. Ils sont pourtant bien là, mais avec un attelage surprenant, la Twingo bleu lagon de Madame, traînant une remorque chargée de deux gigantesques barnums. La réussite de cette sortie est essentielle : s’il pleut, nous pourrons nous blottir à l’abri, si la canicule est au rendez-vous, nous serons à l’ombre. Bien vu, ce sera le cas !

C’est l’heure du départ. Michel démarre son bolide sombre et prend un malin plaisir à se faufiler dans un dédale de rues en sens unique pour enfin déboucher un peu par hasard sur la route départementale prévue par le roadbook minimaliste. Et ô surprise, le reste du cortège attend le « leader maximo » qui devait leur montrer le chemin. Il reprend aussitôt la conduite des opérations.

Les organisateurs sont excellents, l’itinéraire est splendide, des paysages vallonnés de la région d’Issoire aux horizons immenses du Cézallier, beau et désertique à souhait. Au cœur de cet immense désert vert, nous sommes attendus au lac du haut de La Godivelle par ses véritables habitants : les vaches Aubrac et Salers, avec leur belle couleur, leurs cornes originales, leurs grands yeux qu’on croirait maquillés.

 
2017 Auvergne Cantal (4)
2017 Auvergne Cantal (6) 2017 Auvergne Cantal (11) 2017 Auvergne Cantal (7)
2017 Auvergne Cantal (3)
 

Certains montent sur la colline toute proche pour admirer les monts du Sancy d’un côté, ceux du Cantal de l’autre. Les chiens blancs de l’expédition s’en donnent à cœur joie. Puis, c’est l’incontournable photo de groupe devant le lac !

2017 Auvergne Cantal (12)Les sorties de notre belle Auvergne se succèdent mais ne se ressemblent pas. Ne voilà-t-il pas que Monique et Eric se lancent courageusement à l’aventure, ils osent rouler décapotés. Inconscients ou téméraires, c’est un bel acte de courage et un joli spot publicitaire pour notre chère région. C’est d’autant plus méritoire que ce matin, le ciel couvert et quelques gouttes d’eau ne laissent guère prévoir cette journée tropicale.

2017 Auvergne Cantal (32)

2017 Auvergne Cantal (34)

2017 Auvergne Cantal (9)L’heure tourne et l’itinéraire prévu reste encore long. Après les hauts plateaux, les vallées encaissées du Cantal. Nous passons sans faire le détour près d’un monastère orthodoxe. Ce sera pour une autre fois, les équipages ayant déjà donné dans l’œcuménisme en découvrant un temple bouddhique lors de la dernière sortie d’été dans les Combrailles.

La route est étroite et la large Mustang ne peut éviter quelques branches. Heureusement, après quelques soins cosmétiques, la peau du bel étalon ne laissera plus apparaître aucune blessure.

Regroupement avant la dernière étape, qui doit nous conduire au camp de montagne isolé de Vézolet centre. La route se fait plus étroite encore, ondule de bosse en caniveau, serpente de lieu-dit en lieu-dit. Ce décor ferait un beau sujet de film ou de polar. Enfin, sur notre gauche, apparaît une belle maison cantalienne typique, restaurée avec goût, au fond de son pré vert inondé de soleil. C’est la retraite montagnarde de Marie-Noëlle et de Michel. L’endroit est idyllique. Une à une, les voitures se rangent devant la maison.

Puis c’est le grand cirque. Les vieux barnums présents sont-ils suffisants, car le soleil est équatorial ? On décide de monter en complément l’un des deux grands abris arrivés dans la remorque de la Twingo. On dirait l’installation d’un cirque sur la place du village. Après le lent ballet des porteurs de baldaquins, les tentes sont en place et nous sommes enfin à l’ombre.

     
2017 Auvergne Cantal (17) 2017 Auvergne Cantal (15) 2017 Auvergne Cantal (16)
2017 Auvergne Cantal (14) 2017 Auvergne Cantal (13) 2017 Auvergne Cantal (18)
     

2017 Auvergne Cantal (29)Pendant ce temps, la guerre des guêpes fait rage. Michel a disposé des pièges style McGyver, ce qui n’empêche pas les envahisseurs d'occuper le domaine. N'ont-ils pas déjà piqué goulument Marie-Noëlle et Martine la veille ? La tapette de service, pourtant manipulée par d’aucuns avec une délectation certaine, semble davantage amuser les guêpes que les éliminer. Heureusement, nous avons une pharmacienne parmi nous ! Si ses bons conseils sont les bienvenus, l’exigüité de la Morgan de Jean-Pierre ne permet pas le transport d’une succursale d’officine.

La fête commence. Drôle de pique-nique en effet ! Pas question de s’asseoir sur l’herbe, la table du banquet est joliment dressée sur la terrasse à l’abri des tentes. Nous apprécions de véritables verres, de vraies assiettes et de robustes couverts. Nous dégustons les nombreux et excellents plats préparés par Martine et Marie-Noëlle, puis les fromages qui font la part belle aux produits locaux, enfin un dessert maison qui fait l’unanimité. Martine et Jean-Pierre, assurent un service impeccable, on reconnait là les vrais professionnels. Ils arborent des tabliers originaux : Martine fait la promotion des crustacés du Cantal et Jean-Pierre celle du Camembert local.

     
2017 Auvergne Cantal (21) 2017 Auvergne Cantal (22) 2017 Auvergne Cantal (23)
     

Comme le soleil, l’ambiance est aussi au beau fixe ! Les conversations vont bon train. Prudente et madrée, Chantal s’est attablée assez loin de Jean-Paul afin qu'il ignore les tribulations de sa vie privée. La chaleur est étouffante, aussi Laurence et Jacques décrivent leur périple de plusieurs milliers de kilomètres en camping-car jusqu’au Cap Nord. Mais l’évocation des frimas de Laponie et du climat extrême de Kirkenes ne nous rafraîchit guère. Nos amis Catherine et Michel, ayant exercé leur activité en Afrique tropicale, ne semblent pas trop souffrir du soleil ardent.

Après un repas pantagruélique, à des lieues d’un pique-nique classique, certains vont faire une petite sieste derrière la maison. On admire la technique des spécialistes chevronnés de cet art, qui ont dû s’entrainer longtemps au travail, mais par charité, ne les citons pas ! La chaleur est telle que les boules de pétanque restent dans le coffre des voitures, l’arc et les flèches ne servent pratiquement pas. Equipée pour la circonstance, Agnès recourt à sa climatisation individuelle et portative, à savoir son bel éventail.

     
2017 Auvergne Cantal (19) 2017 Auvergne Cantal (24) 2017 Auvergne Cantal (20)
     

Sous la houlette de Michel, les plus courageux partent pour l’ascension du redoutable pic de Vézol, qui domine tous les sommets alentours. Ils reviennent épuisés par la chaleur. Bravo à Christiane qui les a accompagnés. Les plus fainéants dont je fais décidément partie avec mon complice Patrice, restent prudemment dans un périmètre restreint. Les fondus de mécanique se regroupent sous un arbre à palabre à côté des « siesteurs » au long cours et entament les inusables discussions techniques, un vrai forum vivant. Parlant fort, ils ne se font pas que des copains.

2017 Auvergne Cantal (33)

2017 Auvergne Cantal (36)La belle Mustang arbore un nouveau parfum capiteux, sans nul doute le fragrant « SP98 spécial pur-sang ». Isabelle et Jean-Louis sortent tout leur matériel bien imprégné de l’immense coffre et étendent son contenu sur la clôture, histoire de l’aérer. Il est pourtant bien connu que jerrycans et grosse chaleur ne font pas bon ménage. Force est de constater que leur bolide glouton consomme même à l’arrêt.

L’après-midi avance et des équipages reprennent la route. Il est vrai que certains se retrouvent bien au sud de leur résidence.

Qui avait dit un simple pique-nique ? En fait il y en a deux, car celui du soir attend la moitié de l’effectif qui est restée… Et on remet le couvert, dans les mêmes conditions que pour le déjeuner. C’est Byzance à Vézolet ! Quel accueil !

Avec le crépuscule, les petits enfants de nos hôtes arrivent. Tout le monde est sous le charme de Margot, la petite coquine rousse. Son grand frère Thomas nous gratifie d'un récital de guitare et le bougre s’en sort plutôt bien. Il ne manque pas d’une certaine impertinence en interprétant du Renaud dans une sortie Triumph ! De longs applaudissements saluent sa prestation.

Le soleil se couche aussi. Les derniers convives prennent la route, heureux d’une belle journée et convaincus que ce type de sortie est à perpétuer… Donc à la prochaine, encore faut-il relever un tel défi, la barre étant placée très haut !

2017 Auvergne Cantal (1)Bravo encore aux organisateurs et à Annie pour son aide discrète, mais efficace. Félicitations pour le tracé et le tempo de ce parcours aussi varié qu’exceptionnel. Merci à la météo, bien négociée avec l’office de tourisme de Condat. Vive l’originalité de cette journée inédite qui emprunte finalement au pique-nique traditionnel ce qu’il a de meilleur : repas froid et convivialité.

0000 Participants


 

 

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5