Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
Morges 1 Suisse 1
2017 TR Euromeeting 1 France 1 Verte
2017 Event 1 0000 Auvergne 1
2016 Entente Cordiale 1 2016 Drapeau UK 1
Imprimer Envoyer

2017 Auvergne Chaine des PuysAuvergneCharade Classic - La Citroën 2CV à l'honneur 

 

dimanche 2 avril 2017

L'animateur régional

 

La saison démarre sur les chapeaux de roue, avec un ciel clément en ce début de printemps ! La 2CV Citroën est à l’honneur avec de nombreux modèles, trop souvent « améliorés », ce qui rend les véhicules conformes à l’origine encore plus désirables. Quelles sont sympathiques, ces vieilles guimbardes avec leur capot ondulé des débuts ! Elles sont bien plus belles que ces monoplaces et autres cabriolets dérivés de ce modèle emblématique, si attachant dans sa livrée d’origine. Deux 2CV authentiques ont particulièrement retenu l’attention, l’une dans son jus, l’autre parfaitement restaurée, peut-être trop même !

Dans notre France désormais pluriethnique et comme tout le monde le sait, les Méhari, pluriel de Méhara, sont des dromadaires de course venus du grand sud. On en dénombre beaucoup venus paître dans la banlieue de Clermont-Ferrand. Hélas, ces petites « Jeep » bien françaises sont des modèles de dernière génération, souvent reconstruits par la célèbre officine de Cassis. Où sont donc les modèles d’origine, rustiques et sans portes latérales, dépouillés à loisir ? Si l'on trouve de ces dromadaires en voie d'extinction, pourvu que des amateurs dits éclairés ne cherchent pas à les rajeunir !

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2017 04 Auvergne Charade 2CV 1 2017 04 Auvergne Charade 2CV 3 2017 04 Auvergne Charade 2CV 2
     

Arriver le premier dimanche du mois sur le circuit de Charade relève de l’exploit. La foule est innombrable. Des « chiens jaunes » de plus en plus nombreux, apparemment sans culture automobile, aboient pour canaliser le trafic sans la moindre rigueur. Ils ne savent pas écarter les voitures modernes vers les parcs qui leur sont destinés. Dès lors qu’il s’agit d’une Porsche moderne ou d’un autre modèle récent de renom, revendiquant le rang de véhicule d’exception, ils saluent bien bas et laissent passer avec révérence. Encore quelques rassemblements de ce type, et la plupart des voitures présentes seront des Porsche relativement récentes, orgueilleusement alignés dans leurs emplacements réservés, ou l’étal d’un commissaire-priseur ou autre gérant d’un patrimoine plus assoiffé de plus-values que de kilomètres.

Au terme d’une séance d’approche au ralenti - on se fait sans cesse doubler par les piétons - l’amateur arrive enfin sur les parcs soi-disant destinés aux véhicules de collection. Il lui faut défiler devant les emplacements réservés à la toute puissante armada allemande avant de se retrouver relégué dans d’immenses parterres où des voitures sans intérêt majeur, souvent victimes d’un « tunning » malheureux, côtoient de magnifiques anciennes qui mériteraient d’être à l’honneur, plutôt que de rester anonymes parmi la foule. Quelle est belle, la Packard de 1940, énorme et spacieuse américaine d’avant-guerre ! Pourquoi la rarissime Aston-Martin DB2 n’est-elle pas mise en « Vedette », si un amateur de voitures anciennes ose s’exprimer ainsi ?

Malgré les ukases d’un « chien jaune » hurlant, ignorant la courtoisie qui sied dans ce type de rassemblement, nous arrivons à garer notre belle Triumph TR3 dans un espace libre, sans gêner personne. Nous invitons un ami du club à venir gentiment ranger sa belle Triumph à nos côtés, au mépris des vociférations du berger jaune au bord de l’apoplexie. Il ira manifester son courroux sur les prochains arrivants, justifiant le célèbre adage : « offrez des galons à un c.., il devient deux fois plus c.. ».

     
2017 04 Auvergne Charade TR3 2 2017 04 Auvergne Charade TR250 1 2017 04 Auvergne Charade TR250 2
  Le Triumph Club de France était présent  
     
2017 04 Auvergne Charade Dolomite 2017 04 Auvergne Charade Herald 2017 04 Auvergne Charade TR3A
2017 04 Auvergne Charade TR4 2017 04 Auvergne Charade TR4A 2017 04 Auvergne Charade TR6
     

Les ventes vont bon train dans la boutique Porsche et la buvette voisine débite à qui mieux-mieux ses viennoiseries et d’innombrables cafés dans ces maudits gobelets en plastique. Si vous êtes en quête de notoriété et désirez vous garer près de l’Olympe, faites laver votre jolie auto par le professionnel qui a installé son atelier nomade de décapage au pied des tribunes ! Tant-pis pour vous si votre jeune peinture prend un coup de vieux ! Le petit commerce se porte bien à Charade ! Un conseil : venez avec une boîte de chaussures vide. Cela devient indispensable vu le nombre de papiers que l’on glisse sous vos malheureux essuie-glaces. Vous aurez le temps d’en jeter la moitié puis de lire les autres une fois de retour à la maison.

Le succès grandissant de cette belle manifestation n’est pas sans inquiéter. Elle ne pourra perdurer que si elle respecte certaines règles, comme de n’accueillir dans les parcs fermés que des voitures anciennes, c’est-à-dire de plus de trente ans, puis repousser hors des limites de l’exposition les voitures modernes, qu’elles soient d’exception ou non. Mais comment trouver des « chiens jaunes » sachant distinguer une véritable ancienne d’une Volkswagen revue et corrigée par des hippie en hypnose ou d’une monstrueuse Jeep bodybuildée revisitée par d’inquiétants bûcherons tatoués et barbus ? Tiens-tiens, nous n’avons pas vu cette fois-ci la poupée Barbie et son cabriolet Cadillac rose, mais M... était bien là, comme d’habitude, avec sa spectaculaire barquette Peugeot bleu de France, toile de fond incontournable des amateurs de « selfies ». Il est vrai que l’on voit de tout à Charade !

     
2017 04 Auvergne Charade Panorama 1 2017 04 Auvergne Charade Barquette Peugeot 2017 04 Auvergne Charade Panorama 2
   Bleu de France  
     

Enfin, il nous faut repartir. Si l'on « rame » pour arriver, on « galère » pour le retour ! Mais quel grand sentiment de liberté quand on retrouve la route ouverte ! Le joli vent de la vitesse décoiffe, c’est si bon ! Le moteur peut chanter, quel bonheur !

Mais oui, nous reviendrons à Charade, mais dès l’aurore pour profiter d’une belle matinée et du sourire accueillant des « chiens jaunes », pas encore exaspérés par la porosité voulue et non maîtrisée des conditions d’entrée en amont.

Nous souhaitons tous que cette belle manifestation perdure, que Charade survive. Alors un peu de rigueur, Messieurs les organisateurs !

 


 

 

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5