Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
0000 Forez Acte 3 1 France 1 Verte
0000 Vichy 1 France 1 Verte
2018 Franco Suisse 1 0000 Franco Suisse 1
2018 Event 1 0000 Champagne 1
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Allemand 1
2016 Entente Cordiale 1 France 1 Verte
0000 Splendida Sicilia 1 0000 Drapeau Italien 1
Imprimer Envoyer

 

Samedi 29 et dimanche 30 septembre 2018

Bernard Rousseau

             
2018 Entente Cordiale Logo Sunbeam     2018 Entente Cordiale Logo Spritget     2018 Entente Cordiale Logo MG     2013 Logo TCF 2
             

Pour la 11ème Entente Cordiale, le Triumph Club de France a eu le plaisir de vous accueillir en Normandie.

     
2018 Entente Cordiale Etretat    2018 Entente Cordiale Fecamp
     

 

0000 Lire Article

 


 
Imprimer Envoyer

2018 Le Mans Classic BandeauLe Mans Classic

  6 7 et 8 juillet 2018

Rappel du Programme

 

Le programme proposé par le Triumph Club de France comprend l'entrée, l'accès au paddocks, l'accès à la tribune Dunlop s'il reste de la place, sinon à la tribune Panorama. N'hésitez pas à vous adresser à Marc pour tout renseignement complémentaire.

     
0000 Voitures Eligibles               0000 Site Organisateur
     
     
2018 Le Mans Classic TR3A Grise 2018 Le Mans Classic Spitfire

2018 Le Mans Classic TR3A Verte


 
Imprimer Envoyer

2018 Event Programme BandeauChampagne30ème Triumph Event - Champagne !  


du jeudi 10 au dimanche 13 mai 2018

Jean-Paul Naddéo - Photod Bruno Gazan

 

     Cliquez sur les images pour les agrandir.

2018 Event (2)C’est Reims, surnommée la cité des rois, ville d’art et d’histoire qui nous accueille pour le 30ème Triumph Event.

Dès notre arrivée à l’Hôtel Mercure, où seront logés les 78 équipages venus des quatre coins de France mais aussi de Suisse, de Hollande, d’Espagne et d’Angleterre, le ton est donné : convivial, sympathique. On retrouve de vieux complices passionnés, rencontrés sur d’autres rallyes, la famille Triumph se retrouve ! Sylvain Lindecker, brillant, sympathique et efficace animateur de la région Champagne et son équipe accueillent chaleureusement les participants. Remise du road book, plaque du rallye et communication de différentes informations autour... d’une coupe de champagne.

Tous les participants arrivés, l’assemblée générale du Triumph Club de France se tient, animée par Cyril Fessy, Président du club qui reçoit quitus de sa bonne gestion. Certains profitent de la présence de la boutique pour faire quelques emplettes et compléter leur collection de tenues et autres objets griffés Triumph Club de France. Puis un briefing clair et concis, avec un rappel des consignes de sécurité, présente les journées à venir. Etant donné le nombre important de participants le groupe sera scindé en deux pour le rallye mais réalisera en alternance le même circuit. Après un dîner léger et une nuit réparatrice, nous nous retrouvons le lendemain dès 8h30 pour un premier départ et une première visite : la cathédrale Notre-Dame de Reims, une des plus belles et prestigieuses cathédrales gothiques de France. En effet, c’est ici qu’ont été couronnés de 1223 à 1825 tous les rois de France.

2018 Event (5)Après cette visite, nous sautons dans nos Triumph et reprenons la route pour un autre site, très différent mais tout aussi historique pour nous passionnés d’automobiles : le circuit de Reims-Gueux, haut lieu du sport automobile ! Il a été pendant près d’un demi-siècle le temple de la vitesse : un circuit rapide qui a été le témoin de luttes épiques entre les plus grands pilotes tels que Fangio, Maurice Trintignant, Jack Brabham, Jim Clark, Stirling Moss... ou encore François Cévert et bien d’autres ! Circuit fermé en 1972, il ne correspondait plus aux règles de sécurité actuelles. Aujourd’hui les amis du circuit œuvrent pour préserver et entretenir les infrastructures existantes et la légende de ce lieu mythique du sport automobile. Après une belle présentation de ce circuit historique faite par l’association « Les Amis du Circuit » et de belles séances de photos où chacun avait à cœur d’immortaliser sa Triumph devant les stands où plane l’esprit des prestigieuses écuries et pilotes du sport auto, nous repartons des stands où nos belles Triumph stationnées en épi nous attendent.

2018 Event (6)C’est parti pour de magnifiques petites routes en suivant le roadbook « fléché métré » dans les paysages somptueux du vignoble champenois inondé de soleil et bercé par la musique des moteurs de nos Triumph.Nous rejoignons la « Ferme de Presles » à Nanteuil-la-Forêt où nous attend un somptueux déjeuner.

2018 Event (1)L’après-midi, nous reprenons la route à travers la montagne de Reims... Un petit stop s’impose à Chatillon-sur-Marne pour voir la gigantesque statue du pape Urban II, le déclencheur de la première croisade natif du lieu. Quelques quarante kilomètres plus loin, nous nous arrêtons de nouveau au « Faux de Verzy » pour nous dégourdir les jambes et découvrir les hêtres tortillards, une curiosité naturelle de la montagne de Reims. Puis nous rejoignons, toujours par de très belles petites départementales, le « Fort de la Pompelle », verrou de la défense de Reims lors de la première guerre mondiale. Dans son musée, il présente une collection de casques unique au monde. Après cette visite, retour vers l’hôtel où nous attend, après un apéro « bulle et saveur », un diner frugal pour clôturer cette belle journée. Dès le lendemain 9 heures, départ en direction d’Epernay.

Le roadbook nous propulse sur de magnifiques petites routes à la découverte des richesses viticoles de la région.

Nous traversons de petits villages que l’on appelle ici « crus » avec de très nombreux producteurs, une vraie incitation à la beuverie, mais nous restons raisonnables !

Nous arrivons à Epernay, capitale du Champagne dont la production se développe depuis le XVIIIème siècle. Nous pénétrons par la célèbre Avenue du Champagne, la voie la plus prestigieuse de la ville où se trouvent les belles demeures et sièges des plus grandes Maisons de Champagne : Moët et Chandon, Mercier, Perrier Jouët, Pol Roger... Oui le mot Champagne est souvent présent ...mais comment l’éviter ?

2018 Event (3)C’est finalement De Castellane qui nous accueille pour une visite de ses caves et de ses installations techniques, et nous initier à l’élaboration d’un grand champagne. Une belle expérience qui se termine par la dégustation de la cuvée Castellane brut. Il est midi nous retrouvons nos Triumph et quittons les Sparnaciens, c’est ainsi que l’on appelle les habitants d’Epernay, pour gagner « l’Auberge Champenoise » à Moussy, un bel endroit qui permet de stationner nos Triumph en toute sécurité et offre une excellente cuisine régionale. Après ces agapes, nous reprenons la route en suivant le roadbook jusqu’au Mont-Aimé à 240 mètres d’altitude avec quelques vestiges d’un château féodal dit de « La Reine Blanche » qui domine la plaine du champagne crayeuse. Après cette balade digestive, nous reprenons le volant pour des petites routes qui serpentent à travers les vignobles des montagnes de Reims : une étape de 76 kilomètres pour rejoindre l’hôtel et se préparer pour la soirée de gala que nous a concoctée Sylvain Lindecker, le maitre d’œuvre de cet Event.

Dès 18h30, trois cars sont mis à notre disposition pour nous véhiculer chez les « Champagnes Mumm » renommés pour le fameux cordon rouge et découvrir tout d’abord le savoir-faire ancestral de cette prestigieuse maison bicentenaire, fournisseur officiel, depuis 1886, de la couronne d’Angleterre... Petit clin d’œil à nos voitures anglaises ! Après la visite passionnante des caves, où nous paraissons brillants et fins connaisseurs face à la guide épatée par notre savoir... Savoir acquis dans les caves du concurrent De Castellane ! Le diner de gala se tient dans le caveau de cette belle demeure. Les dames souvent copilotes dans la journée, toujours très élégantes, sont accompagnées de leurs compagnons de pilotes arborant le sigle du Triumph Club de France.

La soirée est une merveille, tout est au rendez-vous, l’ambiance est festive, animée par un trio de musiciens qui entonne à chaque table les chansons de nos souhaits, reprises en cœur. Le champagne à discrétion coule à flot... Cordon Rouge... Mumm six ans et Mumm demi-sec pour le dessert. C’est tardivement que nous rejoignons le Mercure en car pour une nuit de repos avant la dernière mini étape du lendemain.

Réveil un peu tardif mais pas de gueule de bois cela grâce à la qualité du champagne et départ vers 10h pour cette dernière petite étape par la Route Touristique du Champagne pour rejoindre le Château de Réveillon où nous attend un déjeuner plus léger avant de se séparer.

2018 Event (4)

Bravo à toutes et à tous pour votre bonne humeur et joie de vivre et un grand merci à la région Champagne du Triumph Club de France pour ce magnifique Event ! Pour ces merveilleux moments d’amitié, de convivialité et d’échanges et à très bientôt pour de nouvelles aventures sur les routes avec nos belles anglaises qui ont fait preuve d’une belle fiabilité et à l’année prochaine à Saint-Malo du 30 mai au 2 juin 2019 pour le 31ème Event.

 


 
Imprimer Envoyer
Sumbeam Club de France          Amicale Spridget        MG Club de France        
 
Retour à l'accueil 
             

10ème Rassemblement Inter Clubs d'Anglaises

 

 

Entente Cordiale - La Rochelle

 

Samedi 23 et dimanche 24 septembre 2017

Jacques Truchon du Registre 1100-1300

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

2017 Entente Cordiale La Rochelle

Pour les primo-arrivants, c’est autour d’une pizza que cette dixième édition Rochelaise débute. Ce rendez-vous met en contact la majorité des forces en présence :

  • Sunbeam Alpine,
  • Triumph TR4-TR5-TR250-TR3-Vitesse-TR6,
  • MG A-B-C-TC-TD-Midjet-1300-BGTV8-TF135,
  • Alfa Duetto,
  • Big Healey.

2017 Entente Cordiale 1Le lendemain dès 9h, briefing écouté et roadbook en poche, nos joyeux 62 participants se lancent vers Rochefort pour une première journée inattendue. Le premier trajet, roadbook et carte à l’appui, est plus animé. Nous nous croisons, recroisons, saluons et resaluons, nous retrouvons sur des routes parallèles, sans jamais emprunter la même route, excellentissime ! Le must : en quittant la Rochelle alors qu‘une MG tourne autour d’un rond-point pour prendre la bonne sortie, une horde de Triumph arrive sur la gauche, puis surgissent sur la droite des Sunbeam, même une Austin-Healey. Yahoo !

 Par ce matin ensoleillé de septembre, quel plaisir pour les passants rochelais et pour nous. Ce tohubohu organisé, multicolore et chromé, se conclut par une mixité for-mi-da-ble, génialissime Bravo Cher Alain ! S’ensuit un premier parking à la corderie Royale de Rochefort où Chantal et Alain nous attendent pour deux groupes de visite : d’abord la Corderie, ensuite l’Hermione, en cale sèche pour grand carénage.

 Les photos parlent d’elles même. Pour le matelot, c’est à la fois de la technique, de l’ingéniosité, du savoir-faire et du courage. Réunis autour du capitaine du navire, un groupe de futurs gabiers était en apprentissage. Objectif : un prochain départ vers la Méditerranée, le 2 févier 2018. Entre les deux flots de visite, la première attablée n’a pas manqué aux rituels pots et bravades amicales. L’Entente, pour la dixième fois, est bien là !

     
2017 Entente Cordiale 2 2017 Entente Cordiale 3 2017 Entente Cordiale 4
     

Après avoir musardé au soleil dans les jardins, nos belles Anglaises se sont retrouvées l’après-midi pour un « run » longeant la côte jusqu’à la Rochelle. Quelle luminosité ! Le soir venu, eh oui c’est à pied, en traversant la Rochelle, que nous nous retrouvés à une institution du vieux port : le bar André. Super déco, des tables en petit groupe, un quizz et bien sûr, les discours des représentants des clubs. Une soirée qui finit tard, par l‘annonce de la tenue de la onzième édition de l’Entente Cordiale en pays de Caux, organisée par le Triumph Club de France. Cette première journée s’achevait donc à pied, accompagnée par un air marin vivifiant et un ciel charentais étoilé.

   
2017 Entente Cordiale 5 2017 Entente Cordiale 6
   

Tout aussi ensoleillée, la seconde journée est libre de toute contrainte, mais le sont-elles vraiment ? Un petit déjeuner, la visite de l’Aquarium, un petit tour sur l’île de Ré pour un café et des photos. De quoi se faire plaisir et de prendre son temps, c’est un art de vivre, mais aussi une valeur du club. Treize heures sonnent. Tous les participants se retrouvent en terrasse, pour un repas inoubliable : l’annonce du gagnant du quizz et la photo des afficionados de l‘Entente Cordiale. Vers 17h, les premiers retours concluent ces deux belles journées.

2017 Entente Cordiale 7

Chers Chantal et Alain, merci pour cette dixième édition. Les soixante Hourra de notre groupe ne font qu’un pour vous dire chaleureusement : « bravo » !

 

2017 Entente Cordiale Corderie

2017 Entente Cordiale Pont



 
Imprimer Envoyer

2017 Event Bandeau Auvergne 2 29ème Triumph Event en Auvergne

 

du jeudi 25 au dimanche 28 mai 2017

Jean-Paul Lamy

 

  Cliquez sur les images pour les agrandir.
Quelle chance ont-ils ces Arvernes, les Dieux avec eux ! Une météo vraiment exceptionnelle… Arrivée au centre de la France, au cœur de l’Auvergne, au Novotel de Clermont-Ferrand. Accueil chaleureux au propre comme au figuré, retrouvailles tout aussi chaleureuses.
 

Les Auvergnats ont une passion qui l’emporte sur tout. L’environnement est aux couleurs bleu et jaune de l’incontournable ASM, l’Association Sportive Montferrandaise, équipe de rugby emblématique de la ville. Ce week-end de l’Ascension, le bleu évoque un ciel d’une teinte immaculée, quant au jaune, il rappelle le soleil éclatant !
 

Jeudi

L’accueil habituel est au rendez-vous dans la bonne humeur, sourires, remise des sacs traditionnels, embrassades de rigueur… Les parcs de stationnement de l’hôtel se remplissent progressivement de nombreuses Triumph multicolores, de tous âges et de tous types. C’est impressionnant à voir. Deux Triumph arrivent même en chaise à porteur et sont rapidement débarquées de leur remorque pour rejoindre leurs petites camarades. Side-screens et hard-tops resteront dans les chambres d’hôtel.

             
Diapositive1   Diapositive2   Diapositive3   Diapositive4
Novotel de Clermont-Ferrand   Aux couleurs du club   Un accueil chaleureux   Le parking déborde
Diapositive5   Diapositive6   Diapositive7   Diapositive8
    Que de   Triumph !    
             

Jeudi en fin d’après-midi, c’est l’heure de l’assemblée générale, menée de manière magistrale, sous l’autorité sans faille d’un président sortant, heureux de redevenir ce simple adhérent profitant avec bonheur des sympathiques manifestations du Triumph Club de France.

             
Diapositive9   Diapositive10   Diapositive11   Diapositive12
L'assemblée générale   Les administrateurs présents   Le nouveau bureau   Le briefing du soir
             

L’expérience de ClassicArverne nous fait profiter de sa connaissance des ressources connues ou cachées notre belle région et de sa passion pour les voitures anciennes, concrétisées par un roadbook exemplaire, apprécié de tous. Son assistance dès le lendemain sur un incident mécanique s’avèrera déterminante, une malheureuse TR5 connaissant un problème de durit d’arrivée d’essence réglé au mieux.

L’heure tourne, la température ne faiblit pas, c’est l’heure de l’apéritif. Tous les participants sont heureux de se retrouver.

Dans un espace restreint du hall d’entrée de l’hôtel, la boutique vient d’ouvrir et c’est un véritable délire. On se bouscule, on essaye sur place, on transforme le respectable hôtel en un souk indescriptible. Les charmantes hôtesses de la boutique sont épuisées. Heureusement pour elles, la vacation du lendemain sera plus calme, sans doute l’attrait des nouveautés aura légèrement diminué, pas la chaleur.

     
Diapositive33   Diapositive34
Affluence à   la boutique
     

Vendredi

Le matin apporte à l’Event un aspect inattendu, le petit déjeuner se déroule dans le calme, sans la bousculade à laquelle nous étions habitués. Il est vrai que deux grandes salles bien insonorisées, aux tables largement espacées, comptent pour beaucoup dans ce moment bien agréable.

Le temps est au beau fixe, l’Event est lancé ! Les groupes bleu et jaune s’ébranlent lentement et l’atmosphère s’emplit de la musique des moteurs. Le rédacteur de cet article étant jaune pour la circonstance, la chronologie de ce compte rendu est celle du groupe jaune.

Le convoi met cap à l’est en direction de la Toscane auvergnate. Pourquoi part-on toujours vers l’est le matin, avec ce redoutable soleil dans les yeux ! Nous roulons calmement sur les plates routes de la Limagne pour atteindre le château d’Aulteribe, niché dans un écrin de verdure. Heureusement que des voitures de l’organisation balisent l’itinéraire, car l’entrée du domaine est quasiment invisible de la route. Nous garons le maximum de voitures dans la cour d’honneur du château et le spectacle est à la hauteur des attentes, la visite du château et de ses collections de meubles précieux aussi. La Toscane auvergnate, côté assez inconnu de la région, change de l’image si répandue des lacs et volcans et vaut vraiment le déplacement. 

             
Diapositive13   Diapositive14   Diapositive15   Diapositive16
    A la découverte du   château d'Aulteribe    
Diapositive17   Diapositive18   Diapositive19   Diapositive20
    Quel bel écrin   pour  les Triumph !    
    Diapositive21   Diapositive22    
    Un des rares endroits ombragés   Visite guidée    
    Diapositive23   Diapositive24    
    Château de Vaux   Château de Vollore    
             

Le soleil a profité de cette étape pour chauffer encore davantage l’atmosphère. Nous faisons route toujours plus à l’est vers la Cité de l’Abeille où un barbecue géant nous attend. La route qui monte de la plaine vers Vollore-Montagne serpente entre les bois et les prés. Le parcours est un vrai régal, on dirait que la route a été faite spécialement pour nos Triumph. De temps à autre, l’horizon se découvre et on profite de larges panoramas à couper le souffle. Une chance, le goudron sibérien prévu pour les durs hivers de la région ne se liquéfie pas !

En raison de la visite du château d’Aulteribe en plusieurs groupes successifs, les arrivées à la Cité de l’Abeille s’étalent dans le temps. Aussi, des rafraîchissements attendent les arrivants à l’ombre des frondaisons. Les voitures occupent progressivement le grand pré au soleil. Arrive enfin le temps de l’apéritif avant de passer à table, sous de grandes tentes permettant de s’abriter du soleil toujours aussi ardent. Les participants apprécient un repas original aux propositions multiples et variées.

             
Diapositive25   Diapositive26   Diapositive27   Diapositive28
    Vers la Cité   de l'Abeille    
Diapositive29   Diapositive31   Diapositive30   Diapositive32
    Cité de   l'Abeille    
             

Les étapes du retour sont laissées au choix des équipages. Beaucoup admirent les châteaux de Vaux et de Vollore. Certains optent pour la visite de Thiers, cité médiévale perchée sur son éperon rocheux, avec ses dénivelés redoutables. C’est la capitale de la coutellerie, aussi les amoureux des couteaux ne peuvent résister à faire quelques emplettes .

Le briefing du soir sera court, les organisateurs ayant sagement préféré un bref communiqué en anglais à une longue traduction. Comme à l’accoutumée, l’apéritif sera chaleureux. On se promène tard sur les parcs de stationnement de l’hôtel, car on ne se lasse pas du spectacle de toutes ces Triumph rassemblées. La température reste caniculaire, il est temps d’aller se coucher, même si certains restent au bar pour échanger des histoires de Triumph.
 

Samedi

Après le petit déjeuner, en route pour le plateau de Gergovie, pour un hommage à Vercingétorix et une vue panoramique de la ville de Clermont-Ferrand. Puis nous redescendons dans la vallée de l’Allier avant de remonter jusqu’au village de Montpeyroux. Trois voitures de l’organisation balisent l’accès aux vastes parkings, dépourvus de la moindre zone d’ombre. Les arrivants sont ainsi cordialement invités à choisir la place à l’ombre qu’ils ne trouveront guère. Mais on ne va pas se plaindre d’une météo aussi magnifique !

     
Diapositive35 Diapositive36  
Village de  Montpeyroux  
     

Direction le massif du Sancy. Des paysages très différents s’enchaînent, des rivières ombragées aux gorges encaissées, des larges pâturages d’altitude aux lacs disséminés sur les hauts plateaux du Cézallier. La traversée des villages de montagne réserve quelques surprises aux navigateurs distraits par la contemplation des paysages.

C’est sous un soleil de plomb que les premières Triumph arrivent à Vassivière, sur une vaste zone gravillonnée, là aussi sans le moindre espace ombragé. Malgré l’altitude respectable, la chaleur est à son comble. Nous déjeunons en terrasse, avec une vue splendide sur le Sancy et la vallée de Chaudefour.

             
Diapositive37   Diapositive38   Diapositive39   Diapositive40
Lac Pavin   Organisateurs à l'œuvre   Arrivée à   Vassivière
Diapositive41   Diapositive42   Diapositive43   Diapositive44
    Les Triumph   à Vassivière    
Diapositive45   Diapositive46   Diapositive47   Diapositive48
Repas à Vassivière   Besse et Saint   Anastaise   Château de Murol
             

En début d’après-midi, nous rejoignons la petite cité médiévale et renaissance de Besse-et-Saint-Anastaise, histoire de déambuler dans les rues pittoresques du vieux bourg. Puis on enchaîne les sites qui font la renommée des monts du Sancy : la vallée de Chaudefour, le col de la Croix-Saint-Robert, la station thermale du Mont-Dore, le col de la Croix-Morand, le lac Chambon, Murol est son impressionnante forteresse, les pâturages du col de la Ventouse, avant de fondre sur Clermont-Ferrand au terme d’un parcours extraordinairement varié.

Une Triumph TR4 de sa Grâcieuse Majesté connaît un début d’incendie d’origine électrique. Sans doute un irréductible Gaulois a-t-il voulu venger Jeanne d’Arc ? Heureusement, bricolage à l’appui, la voiture est repartie.

De retour à l’hôtel, le rédacteur des essais des revues Rétroviseur et Auto-Rétro repère la très belle Italia 2000 de notre animateur de la région Bretagne. Observez-bien ces revues, il est certain que des articles intéressants ne vont pas tarder à paraître. Notre ami reporter joue une double partition, il est aussi l’animateur du groupe musical qui va animer notre soirée de gala : Les Sixties. Toute la soirée se passera en terrasse, au rythme d’un orchestre de qualité en parfaite adéquation avec son public. Les chansons sont bien appréciées, comme la piste de danse.

Dévalisée, la boutique ne rouvre pas ce soir au grand dam de clients potentiels. Mais elle a réalisé un chiffre d’affaires sans précédent, qui augure de bonnes ventes par correspondance.

Auparavant, notre président « sortant » accueille le président « élu », c’est de tradition par les temps qui courent. Le roi Georges remet au prince héritier Cyril les insignes de sa fonction : son glaive et son casque gaulois, son bouclier arverne. Applaudissements…

Le président Georges fait l’habituel appel des nouveaux venus à l’Event et comme le veut la tradition, il en oublie certains et en cite d’autres qui n’en sont pas à leur première participation. Mais que fait donc le Secrétariat Général ?

S’ensuivent les remerciements traditionnels, les petits cadeaux qui entretiennent l’amitié entre clubs Triumph. Le représentant de notre compagnie de gardes suisses sait répondre brillamment et avec humour aux propos gaulois. L’animateur de la région Champagne présente les grandes lignes du prochain Event qu’il a la charge d’organiser : Champagne, Champagne et Champagne. Espérons que la météo, de son côté, ne soit pas trop arrosée.

             
Diapositive49   Diapositive50   Diapositive51   Diapositive52
Interview de l'Italia 2000   La parole à nos amis Suisses   L'ancien et le nouveau président   Prochain Event en Champagne
             

Le nouveau président entretient le suspense : qui animera la région Rhône-Alpes ? C’est encore un secret. En vertu du non cumul des mandats, le nouvel élu conserve jusqu’à nouvel ordre ses deux mandats. Tout le sud-est de la France attend la composition du nouveau gouvernement régional.
 

Dimanche

Après le petit déjeuner, la fin de l’Event approche et c’est l’heure du chargement des autos en vue du retour. Mais l’aventure continue et c’est la visite de l’Aventure Michelin. On y découvre les volets recherche et développement, innovation, industrie et services d’une « success story » qui perdure, sans oublier un côté social parfaitement mis en valeur.

Un bon Event se termine en apothéose. Nous allons au château de La Bâtisse, décor exceptionnel pour un déjeuner de clôture tout aussi exceptionnel. Quel spectacle de voir toutes les Triumph alignées dans la longue allée qui mène au château ! Des sonneurs de cors de chasse, dissimulés sous les frondaisons, se répondent… C’est un grand moment.

La chaleur est toujours caniculaire, aussi l’apéritif est servi dans la verdure du parc plutôt que dans la cour d’honneur du château. Une grande salle unique, plus de cent-soixante-dix convives, c’est toujours impressionnant. Quoi de mieux pour terminer en beauté un Event réussi ?

             
Diapositive53   Diapositive54   Diapositive55   Diapositive56
     Arrivée au château   de La Bâtisse    
Diapositive57   Diapositive58   Diapositive59   Diapositive60
     Château de   La Bâtisse   Nous sommes attendus
Diapositive61   Diapositive62   Diapositive63   Diapositive64
 Sonneurs   de Cor   Dernier apéritif   Repas de clôture
             

 Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cet Event auvergnat comme à ceux qui ont contribué avec succès à son organisation. Merci aussi à la météo qui a joué un rôle inespéré. A l’an prochain en Champagne !

Bref, de l’avis de tous, un Event qui restera dans les mémoires.

         
0000 Video        0000 Participants        0000 Video
Arrivée à Aulteribe   Réservé aux membres   La Bâtisse
         

 

 
«DébutPrécédent1234567SuivantFin»

Page 1 sur 7

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5