Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
0000 Vichy 1 France 1 Verte
0000 Forez Acte 3 1 France 1 Verte
2018 Franco Suisse 1 0000 Franco Suisse 1
2018 Event 1 0000 Champagne 1
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Allemand 1
2016 Entente Cordiale 1 France 1 Verte
0000 Splendida Sicilia 1 0000 Drapeau Italien 1
Imprimer Envoyer

2018 02 Triumph du Mois Miglia (0)Triumph speedster Miglia 1971

 

Triumph du mois de février 2018

Signalement de Marc Roudil

 

  Cliquez sur les images pour les agrandir.  
2018 02 Triumph du Mois Miglia (2) 2018 02 Triumph du Mois Miglia (4) 2018 02 Triumph du Mois Miglia (5)
     

Le speedster Miglia est une voiture élaborée sur une base Triumph. Ses lignes classiques évoquent les voitures de sport des années 1950 et revendique haut et fort son prestigieux modèle, la Maserati A6 GCS fabriquée entre 1953 et 1955. La voiture peut être achetée en kit ou assemblée en usine. La plateforme Triumph est soit une Herald, soit une Spitfire, soit une Vitesse, le must ! La grande diffusion de ces voitures présente bien des avantages : disponibilité des pièces et nombreux spécialistes.

Ce speedster répond à de hauts standards de qualité. Les plateformes d’origine sont modifiées de manière significative. L'extérieur présente notamment deux appui-têtes profilés prolongés par un bulbe, plutôt que l'aileron unique inspiré de la Jaguar type D, réservé au seul conducteur.. Merci pour la passagère, ce double bulbe augmente la sécurité et le confort. Des trappes d'aération factices en acier inoxydable, apparemment empruntées à un canot automobile rapide, ornent les parties inférieures des ailes, derrière les arches de roue avant. Le compartiment moteur met en valeur la qualité du travail de l’aluminium.

Très enveloppante, la carrosserie rouge vif est ornée d'une grille en aluminium dotée d’un pare-moustiques. La voiture est chaussée de roues fils de 15 pouces. L'intérieur est garni de rouge avec un tapis noir. Le tableau de bord est en aluminium bouchonné et les sièges « baquet » sont garnis de vinyle rouge. Un volant amovible facilite l'accès.

Mécaniquement, le Speedster est le plus souvent propulsé par un moteur Triumph 2500cc ou 2500cc TC, accessible en ôtant le léger capot amovible. L’alimentation est assurée par une batterie de carburateurs triple corps Weber. Le moteur est accouplé à une boîte manuelle Triumph dotée d’un rapport surmultiplié, entraînant un robuste pont autobloquant.

Le speedster Miglia affiche des performances exceptionnelles, sans nuire à un comportement agréable. Lors d'un récent essai routier, le speedster réalise des performances surprenantes et s’intègre avec aisance dans le rythme de la circulation actuelle. 

  Cliquez sur les images pour les agrandir.  
2018 02 Triumph du Mois Miglia (6) 2018 02 Triumph du Mois Miglia (3) 2018 02 Triumph du Mois Miglia (1)
     

 


 
Imprimer Envoyer

2018 01 Triumph du Mois BandeauLa MGB jolie cousine d'outre-Manche

 

Pour janvier 2018 la Triumph du mois est sa cousine MGB, pourquoi pas ?

 

Il a semblé intérressant de publier cet article de la revue spécialisée « Heritage » qui décrit la mutation plus importante qu'il n'y paraît qui a conduit de la MGA à la MGB.

 

Cliquez sur les pages pour les agrandir.

2018 01 Triumph du Mois MGB (1) 2018 01 Triumph du Mois MGB (2)
2018 01 Triumph du Mois MGB (3) 2018 01 Triumph du Mois MGB (4)
   

 


 
Imprimer Envoyer

2017 12 Herald Cabriolet Bandeau BleuTriumph Herald 13/60 cabriolet

 

Une restauration exemplaire

 

Triumph du mois de décembre 2017

Pris sur la toile

 

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

2017 12 Herald Cabriolet 13 60 FaceSurtout pensez à mettre le son...

Durée de la vidéo ; 1 minutes 1/4

0000 Video


 
Imprimer Envoyer

2017 11 Triumph du Mois TR3A BandeauIrrésistible Triumph TR3 !

 

Triumph du mois de novembre 2017

Pris sur la toile

 

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

2017 11 Triumph du Mois TR3A PrésentationSurtout pensez à mettre le son...

Durée de la vidéo ; 2 minutes 1/2

0000 Video


 
Imprimer Envoyer

2017 10 Triumph du Mois TR3 McGuire BandeauLes Triumph TR3A des McGuire

 

Triumph du mois d'octobre 2017

Revue du club national australien TSOA - Triumph Sports Owners Associations

Traduit de l'anglais par Jean-Paul Lamy

 

    Cliquez sur les images pour les agrandir

2017 10 Triumph du Mois TR3 McGuire (2)L'histoire des TR3A des McGuire commence en 1958 lorsque mon père est stationné en Allemagne avec l'armée américaine. Ma mère l'ayant bientôt rejoint en Allemagne, mon père achète sa première TR3A à l'âge de 24 ans.

Je suis né en Allemagne un an plus tard et la TR3 rentre avec nous en Amérique. C’est la voiture familiale jusqu'à la naissance de mon frère l'année suivante. Six ans après avoir acheté la TR3A, les courses de voitures de sport autour de l'Iowa sont l’activité en vogue. En mai 1964, avec l'accord de ma mère, mon père rejoint le DMVR : « Des Moines Valley Region Sports Car Club of America » et apprend à courir à l’école de pilotage Southport, sise à Bloomington dans le Minnesota.

2017 10 Triumph du Mois TR3 McGuire (1)Pour la compétition, la voiture reçoit une roll-bar, un moteur modifié avec des pistons plus gros, un arbre à cames affuté, une culasse rabotée, un overdrive, un pont autobloquant, une démultiplication adaptée, des ressorts avant spéciaux et une barre antiroulis arrière. Mon père connait beaucoup de succès dans sa catégorie, une malle pleine de trophées à l’appui. Tout se termine en 1970, lors de la deuxième épreuve sur piste de Brainerd dans le Minesota. C'est la seule fois où mon frère et moi voyons mon père en compétition et nous ne le reverrons plus jamais en piste.

La voiture reste à la maison jusqu'en 1975, souvent à l'extérieur sous la neige, avant le début de sa restauration. Bien que déjà habile mécanicien, mon père ne peut pas se permettre de financer la réfection de la carrosserie Il achète donc l’outillage de base et acquiert les compétences nécessaires pour faire le travail lui-même. La restauration est achevée en 1991. Peinte en rouge, la voiture est splendide. Son amour irrepressible des Triumph pousse mon père à trouver et restaurer une voiture pour chacun de ses quatre enfants. Ainsi, de 1995 à 2008, mon père fait l'acquisition de quatre autres TR3A. Pratiquement, les voitures sont à divers stades de démontage, laissant apparaître de nombreuses zones corrodées. Toutes les voitures sont restaurées à partir du châssis, mon père faisant lui-même tout le travail, moteur, carrosserie, peinture, avec un peu d’aide de ma mère.

2017 10 Triumph du Mois TR3 McGuire (3) En mars 2008, mon père appelle pour me dire que ma voiture est terminée et que je dois être à la maison pour la présenter en août au salon national « Veteran Triumph Register » du Michigan. C'est la première fois que la famille est rassemblée au terme de trois années. En convoi avec quatre TR3A, nous quittons Des Moines dans l’Iowa pour rejoindre le Michigan. Nous n’empruntons que des routes classiques à deux voies, tout au long des 600 Miles. Mon frère nous rejoint en route, le convoi rassemble alors cinq TR3A. Les seuls problèmes rencontrés sur le trajet sont une pompe à eau fuyarde, un diaphragme de pompe à essence défectueux et une panne de dynamo. Tous ces incidents sont résolus par mon père en cours de route.

La famille toujours en convoi, se présente à l'épreuve sur piste, ce qui transforme cette épreuve pourtant ouverte en challenge familial, chacun de nous emportant un trophée. Lors de la présentation des voitures, je reçois le premier prix pour ma TR3A faisant partie des tout premiers modèles. Au cours du banquet, je reçois le Challenge Ken Richardson, tant pour l’épreuve sur circuit que pour la présentation. Ce n'est pas anodin, car c’est la première fois que je présente et surtout conduis ma voiture, sur les traces de ma famille. En effet, mon père gagne cette compétition en 2004, mon frère en 2007 et ma sœur après moi en 2009.

Agé maintenant de 78 ans, mon père vient de restaurer une autre voiture pour ma mère. Nous dénombrons donc six TR3A dans la famille. Mon père et ma mère conduisent leur voiture le plus souvent possible. Comme ils sont en Australie en ce moment, pourquoi ne pas leur poser de question suivante: seront-ils présents sur l'ancienne piste de Greenwood, à l’occasion du rassemblement TCCV ?

2017 10 Triumph du Mois TR3 McGuire (4) 

Chuck and Charlotte McGuire

 

usaThe Roadster Factory

 

Revue du Vintage Triumph Register - USA
Article non signé - the-roadster-factory.com

 

L'objectif du « Vintage Triumph Register » est d’être le gardien du trophée « Ken Richardson Challenge » et de le remettre en jeu chaque année lors de la convention nationale. Le vainqueur du défi est un amateur de TR2 ou de TR3 qui excelle dans la présentation et la conduite de sa voiture avec une légère préférence pour l’aspect pilotage lors de l’épreuve sur piste. Telle était la volonté de Ken Richardson quand il a confié le trophée au « Vintage Triumph Register », il s’agit de la coupe remportée par l'équipe Triumph au Mans en 1961.

2017 10 Triumph du Mois TR3 McGuire PanoramaSouvent, les vainqueurs du défi annuel sont des membres de la famille de Chuck McGuire basée à Des Moines dans l’Iowa. Chuck, son fils et ses filles ont remporté le trophée, mais seulement Chuck et sa femme sont présents cette année. Chuck n'a pas gagné pour une fois, mais Madame McGuire, âgée maintenant 79 ans, participe pour la première fois à l’épreuve sur piste et termine troisième de sa catégorie. Relèvera-t-elle le défi l’année prochaine ?

 


 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 2 sur 13

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5