Quoi de neuf ?

0000 Derniers Articles 1 France 1 Verte
0000 Vichy 1 France 1 Verte
0000 Forez Acte 3 1 France 1 Verte
2018 Franco Suisse 1 0000 Franco Suisse 1
2018 Event 1 0000 Champagne 1
2017 TR Euromeeting 1 0000 Drapeau Allemand 1
2016 Entente Cordiale 1 France 1 Verte
0000 Splendida Sicilia 1 0000 Drapeau Italien 1
Imprimer Envoyer

2016 11 Moss Monaco (7)2016 11 Moss Monaco (8)Moss Monaco
 

Triumph du mois de novembre 2016

d'après Internet sur une information de Patrice Guérin

 

Un peu d’histoire

John Cowperthwaite est un passionné de kits en fibre de verre. En 1981, surfant sur la vague néo-rétro, il crée le roadster Moss, inspiré par les MG TC-TD-TF. Le kit est basé sur un châssis et une mécanique de Triumph Herald. En 1983, il présente un second kit, la Mamba. Moss devient le nom de la marque et le roadster prend le nom de Malvern.

En 1985, Moss lance la Monaco. L’artisan est à son apogée, avec une centaine de kits vendus dans l’année. Hélas, en 1986, un incendie ravage les ateliers de Sheffield. Hampshire Classics rachète les moules, mais sans réellement produire de kits. En revanche, ils auraient encaissé quelques acomptes… Vers 1988, trois passionnés prennent le relais, via Moss Cars. La société vivote quelques temps, avant de disparaitre au début des années 90.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

2016 11 Moss Monaco (3) 2016 11 Moss Monaco (4)
2016 11 Moss Monaco (5) 2016 11 Moss Monaco (6)
   

De son côté, John Cowperthwaite poursuit son bonhomme de chemin. Lors de l’incendie, il travaille sur un quatrième modèle, la Midge. Il la revend à un autre. Puis il travaille sur d’autres kits, comme la Mayfair ou la Locust. Son dernier projet remonte à 2010, il s’agit de la Lightning, une voiture électrique pour enfants. Vous pouvez croiser John Cowperthwaite sur une scène. En effet, passionné de musique country, il pousse la chansonnette avec Madame !

Au total, environ soixante-dix Monaco ont été vendues. A priori, elles sont uniquement commercialisées en kit et chaque exemplaire est personnalisé. Ici, il a donc poussé à fond le look « course ». La base est une Triumph Herald, comme toutes les Moss. Néanmoins, il est possible d’y monter aussi des mécaniques de Spitfire ou de Vitesse. Autant dire qu’il n’y a pas deux Monaco identiques ! Et c’est aussi ça qui fait le charme de ces productions artisanales d’outre-manche.

 

Lancement d’une nouvelle fabrication de Moss Monaco en gironde

En Gironde, le lancement de la nouvelle fabrication du roadster Monaco de la marque anglaise Moss s’est déroulé samedi 7 mars dernier à Bordeaux. La marque automobile Moss d'origine anglaise, créatrice des fameuses Monaco et Malvern, devient donc aujourd’hui française. En effet Bruno Richet, entrepreneur bordelais, vient de racheter la marque pour relancer la fabrication du modèle Monaco en Gironde, afin de faire revivre la marque au Phoenix avec un assemblage français haute couture.

   
2016 11 Moss Monaco (1) 2016 11 Moss Monaco (2)
   

Les modèles seront proposés avec trois moteurs quatre cylindres de 1300, 1500 et 1700cc et un moteur six cylindres de 2000cc. Le rapport poids / puissance sera donc très avantageux puisque la voiture pèse environ 300 kg. On retrouve le plaisir de conduite type « Lotus » des véhicules puissants mais très légers, l’esprit originel en plus… Cet excellent poids est assuré par la fabrication artisanale, manuelle et entièrement sur-mesure de la carrosserie en aluminium. La construction est donc lancée à la commande.

La commercialisation et l’entretien de ces voitures seront assurés par la société Gentleman Classic Car, également propriété de Bruno Richet.

 

Souhaitons le meilleur succès à cette aventure « vintage » !

 


 
Imprimer Envoyer

2016 10 Triumph TR4 a Pedales Bandeau 0 

Voiture à pédales Triumph TR4
 

Triumph du mois d’octobre 2016
 

découverte sur Internet

 

Faites-vous plaisir, roulez en Triumph TR4 roadster de la marque « Devillaine » des années 60. Voiture toute en tôle. Elle n'a pas roulé depuis 1976 mais elle est fonctionnelle, aucune trace de rouille, aucun trou, aucune bosse. Elle est équipée d'origine de quatre belles roues avec enjoliveurs, peinture bleu Armor moyenne mais très jolie quand même, pare-chocs fibré. Cabriolet sympa pour décoration ou exposition, mieux encore à utiliser par un futur collectionneur en herbe.

 

Cliquez sur les images pour les agrandir

2016 10 Triumph TR4 a Pedales (1) 2016 10 Triumph TR4 a Pedales (2) 2016 10 Triumph TR4 a Pedales (3)
     

Prix 925 €
Vendeur : Dannkass
Emplacement : Carcassonne
Numéro de l'objet : 232050499285.
Voiture vendue dans l'état des photos.
Envoi possible dans toute l'Europe en Colissimo (France 27 euros).

 


 
Imprimer Envoyer

2016 09 Triumph du Mois Publicite BandeauAh ! Les petites anglaises...   

septembre 2016

 

Sur les sites internet britanniques, on découvre quelques perles d'un humour très anglais. Voici quelques publicités Triumph qui mettent en scène de jolies femmes.. Why not ! Si vous partagez la langue de Sheakspeare, agrandissez les images, dès lors qu'elles sont lisibles, vous apprécierez les textes délicieusement décalés et finement ciselés par nos amis anglo-saxons, un véritable régal !

 

Cliquez sur les images pour les agrandir.

         
  2016 09 Triumph du Mois Pub (1) 2016 09 Triumph du Mois Pub (2) 2016 09 Triumph du Mois Pub (3)  
         
     Côté « so british »    
         
  2016 09 Triumph du Mois Pub (4) 2016 09 Triumph du Mois Pub (5) 2016 09 Triumph du Mois Pub (6)  
         
     Côté éternel féminin    
         
    2016 09 Triumph du Mois Pub (7) 2016 09 Triumph du Mois Pub (8) 2016 09 Triumph du Mois Pub (9)    
         
     Côté sportif    
         
  2016 09 Triumph du Mois Pub (10) 2016 09 Triumph du Mois Pub (11) 2016 09 Triumph du Mois Pub (12)  
         
     Côté sexy
   
    A    

 


 
Imprimer Envoyer

2016 08 Triumph du Mois TR3A BandeauLa triumph TR3A de Henri Pescarolo   

 

Triumph du mois d'août 2016

article paru dans La Vie de l'Auto n°1724 du 14 juillet 2016

 

« La même que mon père »
 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.2016 08 Triumph du Mois TR3 Pescarolo

Mon père avait une Triumph TR3 lorsque j'avais 12 ans. C'est la première voiture que je lui al piquée lorsque je rentrais de l'école à vélo pour m'amuser dans le parc. Je ne suis pas collectionneur, mais je la possède depuis une quinzaine d'années. Elle m'a fait rêver lorsque j'étais gamin. Michel Mailler, ancien mécanicien de course chez Matra et Oreca, vient de refaire le moteur. explique Henri qui a découvert la Creuse lorsqu'il venait rouler au Mas du Clos.

 

Dixième roulage des collectionneurs sur le circuit Bugatti du Mans

Lundi 20 octobre 2014

Propos recueillis par Marc Laffeas de lAutomobile Club de l'Ouest

 

Henri Pescarolo a ainsi conservé une voiture qui représente beaucoup à ses yeux : la Triumph TR3. Vers l’âge de 11 ou 12 ans, je me rappelle très bien de la belle TR3 rouge que possédait mon père. La propriété familiale disposait d’un grand parc de deux hectares et, en son absence je prenais le volant dans une allée, deuxième courte, deuxième longue, troisième… je ne m’en lassais pas. Un jour le jardinier a parlé à mon père en lui disant : « Monsieur, il se passe de drôles de choses en votre absence ». Et pour cause, il fallait voir les ornières que je laissais derrière moi dans l’allée. Cette voiture était aussi celle que j’avais le droit conduire lorsque nous descendions vers la côte d’Azur pour les vacances, même si je n’avais pas encore le permis. Bien plus tard, à la fin des années 80, une année où je pilotais une Porsche 962 groupe C avec mon grand ami Jean-Louis Ricci aux 24 Heures du Mans, Jean-Louis me pris à part en m’emmenant vers le fond du stand. Il m’invita à aller voir dehors, quand je suis sorti du stand, là sous mes yeux ébahis se trouvait une TR3 rouge identique à celle de mon père, elle était pour moi, vous comprendrez facilement pourquoi je l’ai conservée. Plus compétiteur que collectionneur, Henri Pescarolo reconnaît néanmoins avoir aussi conservé une Mercedes 190 E dans son garage, lui qui fit aussi vibrer le cœur de ses supporters à bord des groupe C motorisées par la firme à l’étoile, celles dessinées par Peter Sauber aux couleurs d’un parfum signé d’Yves Saint Laurent.

   
2016 08 Triumph du Mois TR3A Pescarolo Profil 2016 08 Triumph du Mois TR3A Pescarolo AR
   

 

 
Imprimer Envoyer

2016 07 Triumph du Mois TR6 Musicale Bandeau

Fête de la musique 
 

Triumph du mois de juillet 2016

par Jean-Paul Lamy d'après une vidéo parue sur la toile

 

Pour les inconditionnels de la marque, quoi de mieux que la mélodie du six cylindres Triumph pour fêter l’incontournable événement du 21 juin ? Un univers tout en nuances et sans fausses notes, quelques belles envolées sonores à l’appui. Ah, comme il vrombit fort ce moteur bien né ! Amoureux de la belle mécanique, c’est à votre portée musicale, regardez, écoutez, dégustez cette vidéo.

0000 Video 

Mais dans quel monde, dans quel pays, dans quel état sommes-nous ? On peut rouler à loisir dans la file rapide d’autant plus que la voie lente est libre, la plaque d’immatriculation semble facultative, sans doute la ceinture de sécurité aussi. Enfin, comble de liberté, la vitesse ne semble pas contrôlée en agglomération. On entend clairement les vocalises de la Triumph, pas les sirènes de police, comme dans les « séries télé » !
 

Sachez cependant restez à l’écoute sur notre site qui se veut audible, fidélité au club et amour de la musique obligent. Pensez accessoirement à activer le son de votre ordinateur !

 


 

 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»

Page 5 sur 13

© Triumph Club de France- Association à but non lucratif - Loi de 1901 - Logiciel Joomla 1.5.26 - Licence GNU/GPL           V02.5